Nous n’accepterons pas une nouvelle formation kurde à notre frontière du sud

"Il y a deux points importants, la protection de l’intégrité territoriale de la Syrie et la prévention d’une division du pays par rapport aux groupes ethniques. Nous n’accepterons pas une nouvelle formation kurde à notre frontière du sud "