Ankara dément les allégations de la France