Liban: La colère reste vive dans les rues

Liban: La colère reste vive dans les rues