Erdogan : "La coopération régionale et internationale est vitale dans la lutte contre le terrorisme"

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la coopération régionale et internationale est vitale dans la lutte contre le terrorisme.

1739767
Erdogan : "La coopération régionale et internationale est vitale dans la lutte contre le terrorisme"
erdogan eit.jpg
erdogan eit1.jpg

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la coopération régionale et internationale est vitale dans la lutte contre le terrorisme.

Le chef d'État turc Erdogan a mis l'accent sur la coopération dans la lutte contre le terrorisme dans son discours d'ouverture du 15e sommet de l'Organisation de coopération économique (OCE) qui s'est tenu au Turkménistan.

"Alors que notre région est nettoyée de la présence des organisations terroristes sanglantes telles que le PKK, l'YPG, FETO et DEASH, la paix, la stabilité et le développement économique vont s'accélérer" a affirmé le président turc qui a lancé un appel au monde sur la question chypriote.

"La reconnaissance de l'égalité en souveraineté et en statut international des Chypriotes turcs est la clé de la solution", a assuré Erdogan a exigé que tous les pays amis et frères évaluent, sans partialité, l'approche de la République turque de Chypre du Nord concernant une solution au conflit sur l'île.

Notant que les efforts pour développer les infrastructures de transport dans la région se poursuivent sans ralentir, Erdogan a souligné que le volume des échanges devrait être porté à 100 milliards de dollars.

Soulignant que le développement d'une nouvelle approche de gestion en Afghanistan, qui fait face à une grave crise humanitaire et économique, est leur souhait commun, Erdogan a précisé que l'activité économique devrait être relancée afin de prévenir la crise des réfugiés qui affectera toute la région.

Le président turc a souligné que les mesures prises par l'Azerbaïdjan pour accroître la prospérité dans la région devraient être saluées,

"En tant que Turquie, nous continuerons à soutenir nos frères", a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET