Erdogan au Nigéria : « Nous sommes prêts à partager nos acquis dans l’industrie de défense »

Le président Erdogan a tenu une conférence de presse conjointe avec le président nigérian Mohammad Buhari à Abuja, troisième étape de sa visite dans les pays africains (Angola et Togo).

1722535
Erdogan au Nigéria : « Nous sommes prêts à partager nos acquis dans l’industrie de défense »

Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie est prête à partager ses acquis dans l'industrie de la défense avec le Nigeria.

Le président Erdogan a tenu une conférence de presse conjointe avec le président nigérian Mohammad Buhari à Abuja, troisième étape de sa visite dans les pays africains (Angola et Togo).

Il a affirmé que lors de leurs réunions avec Buhari, ils ont passé en revue les relations Turquie-Nigéria sous tous leurs aspects, et ont échangé sur la façon dont ils peuvent faire avancer les relations dans tous les domaines.

Selon Erdogan, un essor a été noté dans les relations de la Turquie avec l’Afrique.

« Le nombre de nos ambassades en Afrique s’est élevé à 43. Nous tiendrons le troisième Forum des affaires Turquie-Afrique les 21 et 22 octobre à Istanbul. Ensuite, nous accueillerons le troisième sommet du partenariat Turquie-Afrique à Istanbul les 17 et 18 décembre » a informé le président turc.

Il s’est dit particulièrement heureux que de nombreux jeunes Nigérians étudient dans des universités en Turquie et en République turque de Chypre du Nord (RTCN), et bénéficient donc de bourses turques.

« Nous sommes prêts à partager avec le Nigeria nos capacités et moyens qui ont acquis une reconnaissance mondiale dans l'industrie de la défense et les domaines de la sécurité » a indiqué Erdogan.

La sensibilité affichée par la Turquie dans la lutte contre le terrorisme sera également respectée par les autorités nigérianes, selon Erdogan.

« Pendant de nombreuses années en Turquie, nous avons lutté contre diverses organisations terroristes, notamment le PKK, le PYD, l'Organisation terroriste guléniste (FETO) et DAESH. Nous continuons de partager les informations nécessaires avec les autorités nigérianes sur les activités illégales menées au Nigéria par FETÖ, l'auteur de la tentative de coup d'État perfide du 15 juillet 2016 » a-t-il affirmé.

« Nous avons signé des accords dans les domaines de l'énergie, de l'industrie de la défense, des mines et des hydrocarbures. Nous espérons que cet accord sera mis en œuvre dans les plus brefs délais » a déclaré pour sa part le président nigérian Buhari.

 



SUR LE MEME SUJET