COP15 : Message du président Erdogan sur le changement climatique

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que la lutte contre le changement climatique et les problèmes environnementaux ne peut être laissée uniquement à certains pays

1718254
COP15 : Message du président Erdogan sur le changement climatique

 

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que la lutte contre le changement climatique et les problèmes environnementaux ne peut être laissée uniquement à certains pays, et qu'il est impératif que tous les pays prennent leurs responsabilités.

Le président turc a envoyé un message vidéo à la « 15e Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies » (COP15).

Il a exprimé que l’humanité est confrontée à des défis tels que le changement climatique, les catastrophes environnementales, la pollution, la sécurité de l'eau et des aliments et la perte de biodiversité, avant de souligner que les récentes catastrophes naturelles dans différentes parties du monde, qui ont causé de graves pertes, montrent la gravité de ces problèmes.

Il a expliqué que cette situation a conduit à des conflits et forcé des personnes à émigrer.

« Ceux qui doivent prioritairement agir face à cette menace qui affecte notre avenir, ce sont bien sûr ceux qui ont une responsabilité historique dans l'émergence des problèmes provoquant le changement climatique. Cependant, la lutte contre le changement climatique et les problèmes environnementaux ne peut être laissée uniquement à certains pays. Indépendamment de leur puissance économique, de leur situation géographique et de leur responsabilité historique, tous les pays doivent agir", a-t-il estimé.

Soulignant que la Turquie est déterminée à protéger sa riche diversité biologique à la fois sur terre et dans ses mers, Erdogan a déclaré que la Turquie, située dans trois zones climatiques différentes et trois zones biogéographiques, possède des écosystèmes forestiers, montagneux, steppiques, humides, côtiers et marins sous diverses formes.

Le président turc a également relevé que la Turquie accueillera la 16e Conférence des parties en 2022 et assumera la présidence de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique entre 2022 et 2024. Il a affirmé qu’ils joueront un rôle pionnier en prenant les mesures nécessaires pour la protection de la diversité biologique en Turquie et à l’étranger.



SUR LE MEME SUJET