Çavuşoğlu: "Au lieu d'accuser la Turquie, les USA devraient abandonner leurs politiques erronées"

Le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a déclaré que les États-Unis devraient abandonner leurs propres politiques erronées au lieu d’accuser la Turquie.

1717160
Çavuşoğlu: "Au lieu d'accuser la Turquie, les USA devraient abandonner leurs politiques erronées"

 

Le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a déclaré que les États-Unis devraient abandonner leurs propres politiques erronées au lieu d’accuser la Turquie.

Çavuşoğlu et le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Felix Plasencia ont tenu une conférence de presse conjointe après leur réunion bilatérale dans la capitale Ankara.

Se référant à la prolongation par les États-Unis du décret syrien et à ses déclarations sur la Turquie, Çavuşoğlu a déclaré : « Tout d'abord, cette lettre était un copier-coller. L'administration américaine a déjà utilisé ces phrases et ces paragraphes. En fait, l'administration américaine ne dit pas la vérité lorsqu'elle envoie des lettres au Congrès ou donne des informations au peuple américain ».

Çavuşoğlu a déclaré que la raison en était que les États-Unis avaient coopéré avec les YPG (l'extension du PKK en Syrie), tout en considérant le PKK comme une organisation terroriste et a souligné que les États-Unis soutenaient sérieusement cette organisation.

Çavuşoğlu a souligné que cette situation est un crime selon la loi américaine.

« Nous savons très bien que le but d'être ici n'est pas de lutter contre DAESH. Nous avons combattu DAESH. La seule armée combattant DAESH au corps à corps est notre armée au sein de l'OTAN et dans le monde », a-t-il déclaré.

Rappelant qu'ils discutaient d'un engagement avec les talibans afin que DAESH ne se renforce pas en Afghanistan, Çavuşoğlu a déclaré : « Eh bien, qui a emmené ces terroristes de Syrie ? Car ils disaient que les YPG les avaient combattus. Ils les ont emmenés dans des villes d’abord en bus puis en Afghanistan avec des avions ».

Le chef de la diplomatie turque a fait savoir que toutes les politiques des États-Unis sont faites sans plan et sans prévoyance, et que leurs effets sont visibles en Afghanistan, en Irak et en Syrie.

« Les États-Unis soutiennent une organisation terroriste séparatiste qui essaie de diviser la Syrie. Au lieu d’accuser d'abord la Turquie, les États-Unis devraient abandonner leurs propres politiques erronées » a appelé le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu. .



SUR LE MEME SUJET