"Ce ne sont pas de belles paroles qui changeront notre monde mais des actions égalitaires et justes"

"Bien que les discours brillants sur la démocratie soient agréables à écouter, les attitudes qui ne soutiennent pas les coups d'État et les putschistes sont importantes pour l'avenir de notre monde", a affirmé Mustafa Sentop, président du parlement turc.

1716454
"Ce ne sont pas de belles paroles qui changeront notre monde mais des actions égalitaires et justes"

 

"Bien que les discours brillants sur la démocratie soient agréables à écouter, les attitudes qui ne soutiennent pas les coups d'État et les putschistes sont importantes pour l'avenir de notre monde", a affirmé Mustafa Sentop, président de la Grande Assemblée Nationale de Turquie (TBMM).

Le président de la Grande Assemblée Nationale de Turquie Sentop a prononcé un discours lors de la session intitulée « Solutions aux crises sociales et de l'emploi causées par la pandémie » lors du 7e Sommet des présidents de parlement du G20 (P20), organisé par l'Italie qui assure la présidence actuelle du G20.

Sentop a déclaré que l'épidémie du Covid-19 a pris l'humanité au dépourvu.

"En tant que Turquie, nous avons réussi à gérer l'épidémie mondiale sans aucun problème de capacité, grâce aux importants investissements réalisés au cours des 20 dernières années dans le domaine de la santé et grâce à nos riches ressources humaines. Nous sommes heureux d'avoir apporté un soutien, notamment une assistance en équipement de santé, à 160 pays depuis le début de l'épidémie", a-t-il souligné.

Le président de la Grande Assemblée Nationale de Turquie a également attiré l'attention sur le fait que le mot "parlement" était à l'origine un lieu de parole, mais que les paroles prononcées doivent se transformer en actes.

"Ce ne sont pas de belles et brillantes paroles qui changeront notre monde, mais des actions qui donnent la même valeur à tous et qui sont mises en œuvre avec des approches véritablement égalitaires et justes. La mesure est dans l'action, pas dans les paroles", a-t-il ajouté.

"Un monde meilleur ne se matérialisera pas si nous n'agissons pas sincèrement et en croyant sincèrement que la vie d'un civil en Europe ou en Amérique a la même valeur que la vie d'un civil « accidentellement » bombardé mort en Afghanistan, au Yémen ou en Libye. Bien que des discours brillants sur la démocratie soient agréables à écouter, les attitudes qui ne soutiennent pas les coups d'État et les comploteurs de coup d'État dans le monde sont importantes pour l'avenir de notre monde. En tant que pays du G20, je pense que nous avons l'infrastructure pour y parvenir", a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET