Cavusoglu : « Nous ne laisserons pas les musulmans Rohingyas à leur sort »

"Le travail doit se poursuivre pour le retour volontaire, sûr, digne et durable des Rohingyas."

1709556
Cavusoglu : « Nous ne laisserons pas les musulmans Rohingyas à leur sort »

Le ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a déclaré qu'ils ne laisseraient jamais les musulmans Rohingya à leur sort.

À New York, la Turquie et le Bangladesh ont organisé une réunion en ligne de haut niveau sur la situation des musulmans Rohingyas dans le cadre des discussions de la 76e Assemblée générale des Nations Unies.

Le ministre turc a fait une déclaration sur son compte Twitter après la réunion.

« Le travail doit se poursuivre pour le retour volontaire, sûr, digne et durable des Rohingyas. Nous ne laisserons jamais les musulmans Rohingyas à leur sort », a affirmé Cavusoglu.

Selon l'ONU, plus de 700 000 réfugiés ont dû fuir l'Arakan après le 25 août 2017 et se sont réfugiés au Bangladesh. La moitié des réfugiés dans les camps sont des enfants.

Les organisations internationales de défense des droits humains ont prouvé grâce aux images satellites qu'elles ont publiées que des centaines de villages ont été détruits dans l’Arakan.

L'accord signé entre les gouvernements du Myanmar et du Bangladesh pour le retour des Rohingyas sur leurs terres reste en pratique dysfonctionnel car il n'est pas possible pour les déplacés de documenter leur situation.

L'ONU et les organisations internationales de défense des droits humains qualifient la violence contre les Rohingyas de "nettoyage ethnique" ou de "génocide".

Le gouvernement du Myanmar, qui a sévèrement restreint l'entrée des médias et des organisations internationales dans l'État d'Arakan, n'a pas tenu ses promesses concernant le retour des musulmans Rohingyas.

Les musulmans Rohingyas qui se sont réfugiés au Bangladesh et les organisations de défense des droits humains craignent que le retour au Myanmar sans l'environnement sûr nécessaire ne conduise à un nouveau nettoyage ethnique.

 



SUR LE MEME SUJET