Erdogan : "Nous n'avons pas le moindre enfant à perdre face aux organisations terroristes"

Le président turc a pris la parole lors de la réception de la délégation de la Fondation TURKEN à la Maison turque à New York

1708419
Erdogan : "Nous n'avons pas le moindre enfant à perdre face aux organisations terroristes"

 

"Nous n'avons pas le moindre jeune, le moindre enfant à perdre face aux organisations terroristes, que ce soit DAESH, PKK ou FETO", a déclaré le président de la République, Recep Tayyip Erdogan.

Le président turc a pris la parole lors de la réception de la délégation de la Fondation TURKEN à la Maison turque à New York.

Il a indiqué que c’est avec cette sensibilité qu’ils ont mené leurs travaux concernant la jeunesse.

« Nous n'avons reculé devant aucun sacrifice pour que nos jeunes se forment de la meilleure manière possible. Nous leur avons offert toutes sortes d'opportunités, allant des bourses et soutiens accordés par les institutions de notre État, aux encouragements de nos fondations. Notre Fondation TURKEN investit, à travers ses activités, à la fois dans notre propre jeunesse et dans l'avenir de notre pays mais aussi dans l’avenir de la communauté turco-américaine », a-t-il poursuivi.

«Nous n'avons pas le moindre jeune, le moindre enfant à perdre face aux organisations terroristes, que ce soit DAESH, PKK ou FETO. Nous ressentons la douleur de chacun de nos jeunes qui tombent sciemment ou inconsciemment dans le piège de ces structures », a-t-il dit.

Recep Tayyip Erdogan s’est également exprimé lors de l'événement organisé par le Conseil des affaires turco-américain (TAIK) avec la participation de représentants du monde des affaires américain.

Il a évoqué les importantes opportunités de coopération entre la Turquie et les États-Unis, non seulement dans l'économie et le commerce, mais dans un large domaine allant de la sécurité au terrorisme, de la défense aux investissements.

« La Turquie et les États-Unis sont deux partenaires stratégiques puissants et alliés depuis 70 ans. Cette coopération spéciale et solide a contribué à la paix, à la stabilité et à la sécurité dans de nombreuses régions du monde pendant des années », a-t-il affirmé.



SUR LE MEME SUJET