Erdogan: "L'islamophobie est devenue une tendance destructrice qui menace la paix"

Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré que l'islamophobie est devenue une tendance destructrice qui menace la paix.

1707924
Erdogan: "L'islamophobie est devenue une tendance destructrice qui menace la paix"
erdogan abd musluman toplumu.jpg
erdogan abd tasc1.jpg
erdogan abd tasc.jpg

 

Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré que l'islamophobie est devenue une tendance destructrice qui menace la paix.

Le président Erdoğan, qui s'est rendu à New York pour la 76e session de l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU), a pris la parole lors de la conférence intitulée « Un monde plus juste est possible » organisée par le Comité d’orientation national turco-américain. (TASC).

Déclarant que l’humanité combat un autre virus plus mortel et insidieux que le Covid-19, Erdoğan a assuré que « le nom de ce virus est le virus de l'islamophobie ».

« Ce virus se propage très rapidement dans des pays considérés pendant des années comme berceau de la démocratie et de la liberté. L'islamophobie et la xénophobie ont aujourd'hui pris le dessus sur la politique. C'est devenu une tendance qui menace le quotidien des musulmans et la paix sociale et qui façonne les politiques de l'État » a-t-il averti.

Disant voir que ce fanatisme idéologique, qui n'est pas différent de DAESH dans la mentalité, s'enracine dans différentes couches de la société, Erdoğan a déclaré que dans de nombreux pays, la marginalisation des musulmans en raison de leur foi, de leur langue, de leur nom ou de leur tenue vestimentaire est devenue banale.

Toutefois, il a salué la lutte d'organisations non gouvernementales et d’individus contre l’islamophobie.

« Avec cette vaste expérience que vous avez, il est très important que vous contribuiez davantage à la lutte contre les crimes de haine et le racisme culturel. La Turquie joue également un rôle de premier plan dans la lutte contre l'islamophobie et l'intolérance sur les plateformes internationales » a rappelé le président turc.

Les contributions de la société turque à la société américaine ont eu des réflexions extrêmement positives sur les relations turco-américaines, a relevé Erdoğan, disant suivre particulièrement les efforts des organisations non gouvernementales établies par des citoyens turcs et des compatriotes vivant aux États-Unis pour présenter la Turquie, sa culture et son histoire aux Américains.

Le président Erdoğan a également reçu des représentants éminents de la communauté musulmane américaine.

La réception s’est déroulée à huis clos.



SUR LE MEME SUJET