Erdogan : « La Turquie a franchi le seuil critique en assurant 1% des exportations mondiales »

"L'atout le plus important de la Turquie, qui poursuit sa route en augmentant continuellement les investissements et la production afin de devenir l'une des 10 plus grandes économies du monde, est sa puissance d'exportation."

1707585
Erdogan : « La Turquie a franchi le seuil critique en assurant 1% des exportations mondiales »

Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie avait franchi le seuil critique en atteignant 1 % des exportations mondiales.

Le président Erdogan a pris la parole lors de la 28e session ordinaire de l'Assemblée des exportateurs turcs et de la cérémonie de remise des prix des champions de l'exportation à Istanbul.

« L'atout le plus important de la Turquie, qui poursuit sa route en augmentant continuellement les investissements et la production afin de devenir l'une des 10 plus grandes économies du monde, est sa puissance d'exportation. Nous visons à augmenter le nombre de nos exportateurs à 150.000, puis à 300.000 », a informé le président turc.

Il a fait savoir que l'an dernier, la Turquie a réalisé une très bonne performance dans le domaine de l’exportation.

« Nous avons atteint les chiffres d'exportation les plus élevés de l'histoire de la République sur une base mensuelle, semestrielle et annuelle. Nos exportations sur 12 mois ont dépassé pour la première fois le seuil des 200 milliards de dollars et ont battu un record avec 210 milliards de dollars. En août, nous avons atteint un record historique avec 19 milliards de dollars, soit une augmentation de 52 % par rapport au même mois de l'année précédente. Nous espérons également atteindre 20 milliards de dollars en septembre » a ajouté Erdogan.

Il a affirmé qu’il y a peu d’exemple comparable avec la Turquie, qui a enregistré une croissance record de 21,7% au deuxième trimestre, en termes de l'augmentation rapide des exportations.

Erdogan a également annoncé la création d'un fonds de développement des exportations qui fournira un financement en fonction de la vitesse d'augmentation des exportations.

« Grâce à ce fonds, qui sera créé avec les contributions de l'Assemblée des exportateurs turcs, le problème des garanties dans l'accès de nos exportateurs au financement sera éliminé » a conclu le président turc.

 



SUR LE MEME SUJET