Entretien de Murat Kurum avec Frans Timmermans

Le ministre de l'Environnement et de l'Urbanisme, Murat Kurum, et le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, ont effectué un entretien à Bruxelles dans le cadre d'un dialogue de haut niveau sur le climat

1707219
Entretien de Murat Kurum avec Frans Timmermans

 

Le ministre de l'Environnement et de l'Urbanisme, Murat Kurum, et le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, ont effectué un entretien à Bruxelles dans le cadre d'un dialogue de haut niveau sur le climat.

La déclaration conjointe sur l’entretien relève que les deux hommes ont discuté des politiques de tarification du carbone en tant que domaine d'intérêt commun, en tenant compte du système d’échange de quotas d'émission dont la création est prévue en Turquie et la révision du système d'échange de quotas d'émission de l'UE.

"Je considère le dialogue de haut niveau sur le climat entre la Turquie et l'UE comme une excellente occasion de renforcer la coopération dans la lutte contre le changement climatique et de soutenir le processus d'adhésion de la Turquie à l'UE", a déclaré Kurum.

Il a souligné que la Turquie considère la lutte contre le changement climatique non seulement comme un problème suprapolitique et transfrontalier, mais aussi comme un problème de sécurité et de développement.

« Dans ce contexte, la Turquie poursuit résolument ses efforts de lutte contre le changement climatique, mais le coût économique de ces activités est également assez élevé. L'accès de la Turquie aux ressources internationales de financement climatique dans la lutte contre le changement climatique rendra nos efforts plus efficaces au niveau mondial », a-t-il poursuivi.

Timmermans, de son côté, a déclaré que les événements dévastateurs observés cet été, en particulier dans le bassin méditerranéen, exposent la réalité des scénarios scientifiques.

Il a mis en exergue le besoin urgent pour tous les gouvernements d'agir concernant le changement climatique et de prendre des engagements clairs.

Les pourparlers techniques entre la Turquie et l'UE se poursuivront et les ministres évalueront la situation début 2022.



SUR LE MEME SUJET