Sentop : "L'immigration irrégulière est un problème mondial"

Le président de la Grande Assemblée nationale de Turquie, Mustafa Sentop, a déclaré qu'aucun pays, ni la Turquie, ne peut s'occuper éternellement des réfugiés

1704662
Sentop : "L'immigration irrégulière est un problème mondial"

 

Le président de la Grande Assemblée nationale de Turquie, Mustafa Sentop, a déclaré qu'aucun pays, ni la Turquie, ne peut s'occuper éternellement des réfugiés.

"C'est un problème mondial", a-t-il dit.

Mustafa Sentop a rencontré des journalistes turcs et autrichiens à l'ambassade de Turquie à Vienne et répondu aux questions sur l’actualité.

Il a évoqué l’éventuelle vague migratoire en provenance d'Afghanistan.

« Aucun pays, ni la Turquie, ne peut s'occuper éternellement des réfugiés. Il s'agit d'un problème mondial. Dans une perspective mondiale, la communauté internationale devrait se rassembler et contribuer à la solution du problème », a-t-il affirmé.

Mustafa Sentop a évalué l'arrivée au pouvoir des talibans en Afghanistan.

« Il semble que ce qu’ils ont tenté d'établir en Afghanistan sous l’égide de l'OTAN et des États-Unis a échoué. Les pays qui ont tenté « d’emmener la démocratie » dans plusieurs pays du monde, n’ont apporté rien d’autre que l’instabilité dans ces géographies. L’Afghanistan en est un exemple, il y a aussi la Syrie, l’Irak et la Libye », a-t-il poursuivi.

« Les mouvements de population sont un problème très important devant être pris au sérieux », a-t-il relevé.

« Je pense qu’actuellement nous en sommes encore à de beaux jours. De très grands mouvements de population attendent le monde. A cet égard, si nous ne développons pas de projets qui permettront aux gens de vivre dans la paix, la tranquillité et des conditions humanitaires minimales dans leur propre pays, leur propre maison, et je le dis particulièrement pour les pays riches, de très grands mouvements de population attendent le monde dans le prochain quart de siècle », a-t-il affirmé.



SUR LE MEME SUJET