Reconnaissance des talibans : selon Ankara, il ne faut pas se précipiter pour prendre une décision

Çavusoglu a fait des évaluations dans le programme auquel il a assisté sur une chaîne de télévision privée.

1703922
Reconnaissance des talibans : selon Ankara, il ne faut pas se précipiter pour prendre une décision

« Nous travaillons avec le Qatar et les États-Unis sur l'exploitation de l'aéroport de Kaboul, en deux phases » a indiqué le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu.

Çavusoglu a fait des évaluations dans le programme auquel il a assisté sur une chaîne de télévision privée.

Il a affirmé que la Turquie travaille avec le Qatar et les États-Unis sur l'exploitation de l'aéroport de Kaboul.

« L'aéroport est actuellement ouvert pour quelques vols techniques ou des avions transportant de l'aide humanitaire. Quelques vols intérieurs ont également été lancés. Il y a des gens qui doivent être évacués. Nous avons fait venir la plupart de nos citoyens qui voulaient rentrer en Turquie. Nous avons évacué plus de 1400 personnes. » a déclaré le ministre turc.

A une question portant sur la reconnaissance ou non des talibans par la Turquie, Cavusoglu a répondu qu’il ne faut se précipiter sur cette question.  

« Il doit y avoir un gouvernement inclusif. Il ne doit pas seulement se composer des talibans, mais inclure tout le monde. La communauté internationale doit agir ensemble. Nous espérons que les femmes seront également représentées. Nous agirons en fonction des conditions et des évolutions » a conclu le ministre.



SUR LE MEME SUJET