Erdogan : « L’économie turque clôturera cette année avec un taux de croissance de 9% »

Soulignant que le monde a connu une période économique difficile l'année dernière en raison du Covid-19, Erdogan a déclaré que dans une période aussi difficile, la Turquie avait extrêmement bien réussi à lutter contre les effets négatifs de l'épidémie

1703614
Erdogan : « L’économie turque clôturera cette année avec un taux de croissance de 9% »

Le président Recep Tayyip Erdogan a dit espérer que l'économie turque clôturera cette année avec un taux de croissance d'environ 9 %.

Soulignant que le monde a connu une période économique très difficile l'année dernière en raison du Covid-19, Erdogan a déclaré que dans une période aussi difficile, la Turquie avait extrêmement bien réussi à lutter contre les effets négatifs de l'épidémie.

« Nous sommes devenus l'un des rares pays du G20 à avoir obtenu ce succès en enregistrant une croissance de 1,8 % en 2020. L'économie turque a poursuivi sa croissance ininterrompue malgré tous les problèmes rencontrés dans la conjoncture nationale et étrangère depuis la crise mondiale. (…) Nous avons atteint un taux de croissance annuel de 7,2% au premier trimestre de l'année et de 21,7% au deuxième trimestre. Avec ces chiffres, la Turquie s'est classée deuxième au monde après l'Angleterre » s’est réjoui le président turc après la réunion du cabinet présidentiel.

Précisant que les exportations, qui continuent de battre des records, ont dépassé 207 milliards de dollars en août, Erdogan a affirmé que les réserves internationales avaient également augmenté considérablement.

Selon le président, les exportations dépasseront 211 milliards de dollars d'ici la fin de 2021.

« Nous allons étendre notre stratégie pour renforcer nos exportations avec des pays géographiquement éloignés de la Turquie mais avec un potentiel d'exportation élevé. Nous accélérerons la participation des exportateurs sur les marchés potentiels par le biais de centres logistiques étrangers » a informé Erdogan.

Il a indiqué que la croissance est la condition de base pour que la Turquie atteigne ses objectifs.

« Nous espérons clôturer cette année avec une croissance d'environ 9 %. Nous nous attendons à ce que l'économie croît à un taux annuel de 5,3% », a conclu le chef d’Etat turc.

 



SUR LE MEME SUJET