Ankara condamne la déclaration de l’UE au sujet de la ville fermée de Maras

« Cette position partiale de l'UE, affichée sous des prétextes de solidarité d'adhésion et de préoccupations de veto, n'aide à résoudre aucun problème »

1681609
Ankara condamne la déclaration de l’UE au sujet de la ville fermée de Maras

L’UE a condamné la déclaration faite le 27 juillet au nom de l'UE, au sujet de Maras.

Dans un communiqué, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Tanju Bilgic a souligné que cette déclaration et d'autres déclarations irréalistes similaires, ignorant le peuple chypriote turc et reflétant uniquement les points de vue de la partie chypriote grecque, n'ont aucune valeur ni validité pour la Turquie.

« Cette position partiale de l'UE, affichée sous des prétextes de solidarité d'adhésion et de préoccupations de veto, n'aide à résoudre aucun problème » a assuré le porte-parole.

Il a rappelé que la Turquie soutenait pleinement toutes les décisions prises par les autorités de la République turque de Chypre du Nord (RTCN) et leurs propositions concernant le règlement de la question chypriote et l'initiative de Maras.

« L'initiative de Maras est une décision du gouvernement de la RTCN. L'UE devrait honorer ses engagements envers le peuple chypriote turc à la suite du plan Annan de 2004 et apprendre à s'adresser à la RTCN » a conclu Bilgic.

 

 



SUR LE MEME SUJET