La Turquie condamne la France suite à l'entretien entre Macron et des membres du soi-disant CDS

La Turquie a condamné la tenue d’un entretien entre le président français, Emmanuel Macron, et des membres du soi-disant Conseil démocratique syrien (CDS), dirigé par le PYD/YPG, la branche syrienne de l'organisation terroriste et séparatiste PKK

1677909
La Turquie condamne la France suite à l'entretien entre Macron et des membres du soi-disant CDS

 

La Turquie a condamné la tenue d’un entretien entre le président français, Emmanuel Macron, et des membres du soi-disant Conseil démocratique syrien (CDS), dirigé par le PYD/YPG, la branche syrienne de l'organisation terroriste et séparatiste PKK.

Le ministère turc des Affaires étrangères a fait une déclaration concernant la rencontre de Macron avec les membres du soi-disant CDS.

« Nous condamnons la rencontre du président français, Emmanuel Macron, avec les membres du soi-disant Conseil démocratique syrien (CDS), dirigé par le PYD/YPG, la branche syrienne de l'organisation terroriste et séparatiste PKK.

Les relations de la France avec cette organisation terroriste sanglante et ses branches, qui ont un agenda séparatiste, qui se poursuivent malgré tous nos appels, portent préjudice à la sécurité nationale de la Turquie, à la protection de l'unité politique et l'intégrité territoriale de la Syrie et aux efforts visant à établir la stabilité dans la région.

Nous rappelons à l'opinion publique française et internationale que ladite organisation a récemment réprimé dans le sang les manifestations pacifiques de jeunes qui ont refusé de rejoindre l'organisation, bombardé des cibles civiles telles que l'hôpital Afrin, attaqué des civils syriens, dont des enfants, et torturé des détenus.

Nous réitérons que la Turquie poursuivra résolument sa lutte contre cette organisation terroriste et ses branches en tout lieu », précise le texte.



SUR LE MEME SUJET