"Il existe aujourd'hui une Europe du Sud-Est qui cherche des solutions aux problèmes par le dialogue"

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré qu'il existe aujourd'hui une Europe du Sud-Est qui cherche des solutions aux problèmes par le dialogue

1659901
"Il existe aujourd'hui une Europe du Sud-Est qui cherche des solutions aux problèmes par le dialogue"
cavusoglu gdau antalya.jpg
gdau disisleri bakanlari antalya .jpg

 

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré qu'il existe aujourd'hui une Europe du Sud-Est qui cherche des solutions aux problèmes par le dialogue.

Le processus de coopération en Europe du Sud-Est, dont la présidence est assumée cette année par la Turquie, a débuté à Antalya avec la réunion des ministres des Affaires étrangères, sous les auspices de Mevlut Cavusoglu.

Cavusoglu a déclaré, dans son discours inaugural, que le processus célèbre cette année son 25e anniversaire.

"Aujourd'hui, il y a une Europe du Sud-Est qui cherche des solutions aux problèmes par le dialogue. Le Processus de coopération de l'Europe du Sud-Est, le forum le plus inclusif de la région, est devenu une plateforme capable de rassembler les pays de la région même dans les moments les plus difficiles", a-t-il relevé.

Il a indiqué que la Turquie assume pour la troisième fois la présidence tournante du processus et a organisé plus de 40 événements, dont les Forums de la diaspora et de la jeunesse qui se sont déroulés pour la première fois.

Le chef de la diplomatie turque a souligné que la préparation du document stratégique 2030 est une démarche importante.

Il a ajouté qu'ils soulignent à chaque occasion l'importance qu'ils attachent à l'intégration de la région avec les institutions euro-atlantiques.

"Le renforcement des perspectives d'adhésion à l'UE des membres du processus de coopération en Europe du Sud-Est est notre objectif commun. L'UE ne pourra devenir un acteur mondial que lorsque tous les pays d'Europe du Sud-Est en seront membres", a-t-il déclaré.

Il a remercié ses interlocuteurs pour leur soutien durant la présidence turque et assuré qu’ils soutiendront pleinement la Grèce, qui assumera la prochaine présidence du processus et lui a souhaité du succès.

Il a également remercié le Monténégro qui a accepté d’assumer la présidence pour le mandat 2022-2023.

Le sommet des chefs d'État et de gouvernement du processus de coopération en Europe du Sud-Est se tiendra jeudi après-midi avec la participation du président de la République, Recep Tayyip Erdogan.



SUR LE MEME SUJET