Erdogan discute avec le Pape François des attaques israéliennes contre la Palestine

Erdogan a dénoncé le massacre en Palestine, soulignant que les Palestiniens ne sont pas les seules cibles des attaques israéliennes mais que ce sont tous les musulmans, chrétiens et l'Humanité entière.

1640788
Erdogan discute avec le Pape François des attaques israéliennes contre la Palestine

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan a eu un entretien téléphonique lundi avec le pape François pour discuter des attaques israéliennes contre la Palestine.

Selon un communiqué diffusé par la présidence turque, lors de l'entretien, Erdogan a dénoncé le massacre en Palestine, soulignant que "les Palestiniens ne sont pas les seules cibles des attaques israéliennes mais que ceux sont tous les musulmans, chrétiens et l'Humanité entière."

En empêchant l'accès à la mosqué al-Aqsa et à l'Église du Saint-Sépulcre, en limitant la liberté de culte, les forces d'occupation israéliennes qui massacres les civiles innocents sur les territoires palestiniens, piétinent la dignité humaine.

Le président turc a également affirmé que ces attaques menacent aussi la sécurité régionale.

Il a encore affirmé la nécessité de s'unir contre les forces d'occupation israéliennes qui ne voient aucune gêne à s'attaquer aux monuments sacrés.

Lors de l'entretien, Erdogan a indiqué que la communauté internationale doit entreprendre des démarches concrètes contre Israël, ajoutant qu'Ankara mène une étroite diplomatie sur toutes les plateformes internationales dont l'Organisation des Nations unies.

Cependant Erdogan regrette une insuffisante conscience de la part du Conseil de sécurité.

Selon lui, tant que la communauté internationale n'appliquera pas contre Israël des sanctions efficaces, les Palestiniens continueront d'être massacrés.

En ce sens, Erdogan a marqué l'importance de la continuité des messages et réactions du pape François pour faire agir les chrétiens et la communauté internationale.

AA



SUR LE MEME SUJET