Le président turc Recep Tayyip Erdogan appelle le monde entier à "stopper Israël"

« J'invite le monde entier, en particulier les pays islamiques, à prendre des mesures contre les attaques d'Israël contre la Masjid al-Aqsa, Jérusalem et les maisons des Palestiniens », a déclaré le Président Recep Tayyip Erdogan.

1636665
Le président turc Recep Tayyip Erdogan appelle le monde entier à "stopper Israël"

 

« J'invite le monde entier, en particulier les pays islamiques, à prendre des mesures contre les attaques d'Israël contre la Masjid al-Aqsa, Jérusalem et les maisons des Palestiniens », a déclaré le Président Recep Tayyip Erdogan.

Le président Erdoğan a rencontré les mères de Diyarbakır (dont les enfants ont été enlevés par l'organisation terroriste séparatiste PKK) dans le cadre d'un repas de rupture du jeûne.

« Nous voulons que les attaques ignobles contre la Masjid al-Aqsa et les musulmans à Jérusalem prennent fin immédiatement » a exhorté le chef d’Etat turc.

« Un monde qui ne peut pas protéger Jérusalem et les musulmans signifie un monde qui se trahi et qui a tiré la goupille de la bombe de l’autodestruction » a-t-il averti.

Il a invité le monde entier, en particulier les pays islamiques, à prendre des mesures contre les attaques d’Israël, contre la Masjid al-Aqsa, Jérusalem et les maisons palestiniennes.

« Quiconque soutient indirectement les attaques de l'État israélien en se taisant ou en n’affichant pas une attitude significative, est complice de cette persécution » a mis en garde le président turc.

« L’État cruel d’Israël, l'État terroriste d'Israël, a brutalement et immoralement attaqué les musulmans de Jérusalem, qui n'ont d'autre but que de protéger leur sacré, leur foyer et leur patrie de plusieurs milliers d'années » a indiqué M. Erdogan.

« La Turquie soutient ses frères de Jérusalem et tous les musulmans de Palestine aujourd'hui, comme toujours » a-t-il rappelé.

Plus de 200 personnes ont été blessées lors d'attaques de la police israélienne contre des Palestiniens à Masjid al-Aqsa, à la porte de Damas et dans le quartier de Sheikh Jarrah.

Les attaques de la police israélienne se poursuivent dans la région.



SUR LE MEME SUJET