Kalin: "Les forces d'occupation israéliennes doivent immédiatement quitter la mosquée al-Aqsa"

Le porte-parole de la Présidence İbrahim Kalın a fait une déclaration sur son compte Twitter concernant l’attaque israélienne contre les musulmans à la mosquée al-Aqsa.

1636340
Kalin: "Les forces d'occupation israéliennes doivent immédiatement quitter la mosquée al-Aqsa"

 

Le porte-parole de la Présidence, İbrahim Kalın a fait une déclaration sur son compte Twitter concernant l’attaque israélienne contre les musulmans à la mosquée al-Aqsa.

« Nous condamnons fermement l'entrée de la police israélienne dans la mosquée al-Aqsa et l'attaque avec des bombes assourdissantes. Les forces d'occupation israéliennes, qui ne respectent aucun sacré pendant les jours sacrés du Ramadan, doivent quitter immédiatement la mosquée al-Aqsa. Ces attaques abominables et téméraires doivent immédiatement prendre fin » a-t-il exhorté.

Le directeur de la communication Fahrettin Altun a également partagé un message sur les réseaux sociaux.

« Nous suivons avec inquiétude la politique d’occupation et de violence d’Israël contre les Palestiniens. Il est inadmissible qu'Israël attaque nos sacrés. Aujourd'hui, nous dénonçons avec force l’attaque contre la mosquée al-Aqsa, notre première qibla, avec des grenades assourdissantes » a-t-il fustigé.

Le porte-parole du Parti de la justice et du développement (Parti AK), Ömer Çelik, a déclaré dans son message sur les réseaux sociaux qu'il condamne fermement l'attaque, faisant part de sa solidarité avec les Palestiniens jusqu'à la fin.

La police israélienne est entrée dans la mosquée Masjid al-Aqsa dans la soirée et a attaqué les fidèles avec des grenades assourdissantes.

La police israélienne, qui a tenté de disperser les fidèles en utilisant des bombes assourdissantes et du gaz dans le Harem-i Sharif, n'a pas autorisé les Palestiniens à entrer par la porte Silsile de la mosquée Masjid al-Aqsa.

L'intervention de la police israélienne à la mosquée al-Aqsa a provoqué la panique, en particulier chez les femmes et les enfants.

Dans le district de Sheikh Jarrah, après un affrontement entre Arabes et Juifs, des colons juifs ont ouvert le feu sur des Palestiniens qui sont menacés d’expulsion forcée de leurs maisons.

Plusieurs centaines de Palestiniens ont été blessées lors des attaques de la police israélienne la mosquée al-Aqsa, à la porte de Damas et dans le quartier de Sheikh Jarrah.



SUR LE MEME SUJET