« Nous continuerons à défendre les réalités contre le mensonge du présumé “génocide arménien” »

Le Haut Conseil de consultation s'est réuni aujourd’hui sous la présidence du chef de l’Etat Recep Tayyip Erdogan

1626609
« Nous continuerons à défendre les réalités contre le mensonge du présumé “génocide arménien” »

 Le Haut Conseil de consultation réuni aujourd’hui sous la présidence du chef de l’Etat Recep Tayyip Erdogan a traité la nouvelle constitution, les initiatives antidémocratiques ainsi que la calomnie du soi-disant « génocide arménien ».

Le chef de la Communication Fahrettin Altun a fait un compte-rendu de la réunion.

Lors de la réunion, le président Erdogan a assuré qu’il continuerait à défendre les réalités face au mensonge du soi-disant génocide arménien » et ceux qui soutiennent cette calomnie pour des intérêts politiques.

« Notre président (Recep Tayyip Erdogan) a dit souhaiter célébrer le centenaire de la République non pas avec une constitution de coup d’Etat, mais avec une nouvelle constitution civile établie sur la décision du peuple » a rapporté Altun.

Erdogan a souligné qu’il lutterait avec détermination contre tous propos et initiatives anti-démocratiques, tout en précisant que l’avancée de la Turquie ne pourra être stoppée.

Selon Altun, les démarches à entreprendre contre la calomnie du présumé « génocide arménien », ainsi que l’approche négative de la Grèce concernant Chypre, la Méditerranée orientale, l’Egée ainsi que ses pressions contre la minorité turque en Thrace occidentale ont été discutées lors de la réunion.

Les membres du Conseil  ont convenu que la nouvelle constitution d’une importance historique pour la Turquie soit préparée avec un processus d’entente très large et dans un cadre qui renforcera l’union du pays, sa force, sa stabilité, sa sécurité et ses acquis.

Ils ont également mis l’accent sur les démarches de démocratisation réalisées en Turquie après 2002. « Lors de la tentative de coup d’Etat, notre nation a montré au monde entier comment elle défend sa volonté politique et a souligné que les partisans de coup d’Etat et de tutelle ne pourront jamais avoir ce qu’ils cherchent » ont relevé les membres du Conseil.



SUR LE MEME SUJET