La Turquie a changé la doctrine de guerre par ses drones armés (étude)

Une étude de Can ACUN, chercheur en politique étrangère à SETA.

1617902
La Turquie a changé la doctrine de guerre par ses drones armés (étude)

 

La capacité de drones armés (SIHA) de la Turquie et les succès qu’elle a obtenus continue d'être à l'ordre du jour mondial. Alors que l'utilisation efficace des SIHA développés par l'industrie de la défense turque, notamment en Libye et au Karabakh, comme une nouvelle doctrine de guerre, a attiré l'attention de nombreuses armées, les États-Unis et le Royaume-Uni ont commencé à examiner ce nouveau concept de guerre basé sur les drones armés.

 

La Turquie qui a longtemps été confrontée à de grands défis contre sa sécurité nationale, a développé une nouvelle doctrine de guerre à la fois contre les menaces asymétriques comme les organisations terroristes et les menaces conventionnelles auxquelles elle est exposée du fait de sa position géographique. Cette doctrine basée sur les SIHA (les drones armés) qui retient aujourd’hui l’attention du monde entier, est comme le déclencheur d’un changement qui va radicalement changer « la doctrine moderne de guerre ».

 

La Turquie qui a connu d’énormes avancées au cours de la précédente décennie dans l’industrie de la défense, a entrepris des actions beaucoup plus avancées par rapport au reste du monde dans la technologie des drones et des drones armés. Les plateformes et équipements de drones armés comme Anka et TB2 développés par des entreprises publiques comme TAI-Aselsan ou encore des sociétés privées comme Baykar, sont utilisés efficacement sur plusieurs fronts et lignes de contact. Les SIHA utilisés efficacement surtout contre l'organisation terroriste PKK tant à travers la Turquie que dans des pays comme l'Irak et la Syrie, ont limité la capacité de mobilisation de l'organisation et permis d'éliminer les hauts soi-disant dirigeants. L'organisation terroriste PKK a perdu de manière significative sa capacité d’action contre la Turquie. De même, les SIHA turcs ont été utilisés très efficacement contre des forces conventionnelles et semi-conventionnelles en Syrie, en Libye et au Karabakh. Les éléments ennemis n’ont pas pu répondre aux SIHA turcs et les systèmes de défense aérienne de fabrication russe ont été inefficaces. Seulement pendant la récente guerre du Karabakh, le rôle actif des drones armés TB2 a permis d’éliminer des centaines de chars et blindés arméniens, des Pantsir et d’autres systèmes de défense aérienne développés, des milliers de soldats d’infanterie, obligeant l'armée arménienne à se retirer du Karabakh en essuyant une lourde défaite.

De même, les enregistrements vidéos des SİHA lors de la destruction des éléments ennemis ont assuré un avantage absolu en termes de propagande de guerre. Les armées modernes essaient maintenant de comprendre la nouvelle doctrine de guerre de la Turquie et le succès obtenu contre les forces asymétriques et conventionnelles, essayant également d’adapter leurs armées à cette nouvelle doctrine. Cependant la Turquie a déjà commencé la production en série d’Aksungur et AKINCI qui sont les versions développées des drones armés ANKA et TB2. La Turquie qui se présente comme une puissance émergente dans sa région par sa technologie des SIHA, parvient à changer le sort des conflits sur des champs de guerre comme la Syrie, la Libye et le Karabakh ou seulement les grandes puissances ont du pouvoir.



SUR LE MEME SUJET