Les opérations transfrontalières brillantes des services de renseignement turcs (MIT)

Etude de Can Acun, chercheur en politique extérieure à Seta...

1609236
Les opérations transfrontalières brillantes des services de renseignement turcs (MIT)

 

Les opérations précises menées récemment contre les membres de l’organisation terroriste PKK en Irak et en Syrie, par les services de renseignement turcs (MIT), qui ont signé de très grandes opérations ces dernières années, sont très remarquables. Dans ce contexte, la capture en Syrie peu de temps avant du soi-disant commandant de brigade de l’organisation terroriste PYD/YPG, branche syrienne du PKK/KCK, Ibrahim Babat, du nom de code "Sheh Guyi”, qui a été amené en Turquie, est très importante du point de vue de montrer le niveau atteint dans les moyens et capacités du MIT.

Tandis que la Turquie continue son existence dans une géographie difficile, elle devrait faire face à de grands défis dans le cadre de la profondeur géopolitique et de ses revendications. C'est pourquoi la Turquie doit utiliser efficacement tous les moyens pour protéger ses intérêts nationaux dans le pays et la géographie voisine. Outre les outils de soft power, la diplomatie et la dissuasion militaire, les services de renseignement sont également d'une grande importance. Dans ce cadre on voit que le MIT, services de renseignement turcs, a été développé pour les revendications de la Turquie et lutter contre les défis qui lui sont dirigés.

Surtout dans le contexte de la nouvelle doctrine de sécurité adoptée juste après la tentative de coup d'État du 15 juillet, des investissements importants ont été réalisés au sein du MIT. Les installations et les capacités du MIT se sont considérablement améliorées. Le MIT, dont les ressources humaines et les moyens techniques ont été sérieusement augmentées, a commencé à mettre son empreinte sur des opérations très importantes en Turquie et en particulier en Irak et en Syrie. 

Le MIT qui endossé des rôles très importants dans des opérations transfrontalières telles que les opérations le Bouclier de l'Euphrate, la Rameau d’olivier et l'Opération de fermeté, a également réalisé un excellent travail en particulier dans la détection et de la neutralisation des soi-disant haut-responsables de l’organisation terroriste PKK.

Enfin le MIT a pu capturer à Rakka à 50 kilomètres à l’intérieur de la Syrie et amener en Turquie le terroriste Ibrahim Babat, du nom de code ‘Sheh Guyi’, soi-disant commandant de brigade de l’organisation terroriste PYD/YPG, branche syrienne du PKK/KCK. Cela est très important du point de vue de la lutte antiterroriste. Avec les informations obtenues à partir du terroriste en question, de nombreuses cellules du PKK ont été détruites et l'organisation a été durement touchée. La neutralisation des soi-disant dirigeants et commandants sur le terrain de l'organisation terroriste dans le cadre d'une stratégie efficace, a détruit la structure de commandement de contrôle de l'organisation terroriste, tout en réduisant sérieusement sa mobilité et sa capacité terroriste.

Finalement, alors que la Turquie devient une force de dissuasion dans la région avec un investissement dans des éléments de hard power, le MIT est également devenu l'une de ses principales manifestations.



SUR LE MEME SUJET