La Turquie considère malheureuses et incohérentes les déclarations de Macron

La Turquie considère malheureuses et incohérentes les déclarations du président français Emmanuel Macron, qui accusent le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan.

1607906
La Turquie considère malheureuses et incohérentes les déclarations de Macron

 

La Turquie considère malheureuses et incohérentes les déclarations du président français Emmanuel Macron, qui accusent le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan.

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a vivement réagi à l'émission diffusée mardi soir sur la chaîne de télévision nationale France 5. 

“Nous trouvons inacceptables et contraires aux relations d'amitié et d'alliance entre nos pays les propos formulés par président français Emmanuel Macron dans ses réponses aux questions posées délibérément lors du programme.

La Turquie suit des politiques découlant de la légitimé du droit international dans les questions concernant la Méditerranée orientale, la Syrie et la Libye. 

Aksoy a fait savoir qu’il est clair que ce programme et ces accusations sans fondements ont été servis délibérément avant le sommet de l’Union européenne (UE) afin d’éroder la vérité des revendications d’une Turquie européenne mais qu’ils n’atteindront pas leurs objectifs.

D’autre part, Aksoy a également rappelé que la Turquie continuera, par sa politique régionale, à apporter une des plus fortes contributions au sein de l’OTAN.

“La Turquie n'a pas d'agenda lié à la politique intérieure de la France, à l'exception du bien-être, de la paix et de l'harmonie de la communauté turque avec une population d'environ 800 mille personnes”, a déclaré Aksoy concernant les affirmations de Macron selon lesquelles la Turquie interférera dans les élections françaises

“Nous pensons que ces déclarations de M. Macron sont malheureuses et incohérentes dans une période où nous prenons des mesures pour remplacer la tension dans les relations entre les deux pays par le calme et l’amitié. Ce manque de sincérité et cette incohérence sont à l'origine des problèmes récents avec la France. Nous rappelons une nouvelle fois que la Turquie répondra selon le principe de réciprocité aux attitudes et discours positifs et négatifs qu'affichera la France dans cette période”, a conclu Aksoy.



SUR LE MEME SUJET