La Turquie célèbre le 106e anniversaire de la Victoire navale de Canakkale

La victoire de Çanakkale du 18 mars était une épopée d'existence pour la nation turque.

1603835
La Turquie célèbre le 106e anniversaire de la Victoire navale de Canakkale
canakkale.jpg
canakkale.jpg
canakkale.jpg
canakkale.jpg
canakkale.jpg

 

La victoire de Çanakkale du 18 mars était une épopée d'existence pour la nation turque.

D'énormes cuirassés ennemis ont été détruits en une journée. Le jour de la victoire de la bataille, l’expression de « Çanakkale est infranchissable » a été gravée dans la mémoire du monde entier dans la péninsule de Gallipoli.

L'armée turque a triomphé une fois de plus dans l'histoire le 18 mars 1915.

Les blindés dit indestructibles ont été démantelés et les navires dits insubmersibles ont été coulés un à un dans le détroit des Dardanelles.

La première attaque ennemie contre Çanakkale a eu lieu dans les premiers jours de la Première Guerre mondiale.

C’était le 3 novembre 1914. L'escadron britannique de blocus a bombardé le château de Seddülbahir à l'entrée du détroit.

5 officiers et 81 soldats sont tombés en martyr dans l'explosion de l'arsenal de la forteresse de Seddülbahir.

Les premiers martyrs de la guerre de Çanakkale ont été enterrés à côté de la porte d'entrée du château de Seddülbahir.

Le premier monument des martyrs a également été construit ici.

Istanbul était la première cible de l'invasion britannique et des États de l'Entente.

L'armée ottomane a renforcé sa défense dans les Dardanelles. Des canons retirés des navires ont été placés sur les rives et des batteries mobiles ont été positionnées sur les deux côtés du détroit.

Des lignes de mines ont été établies jusqu'au détroit.

Deux opérations navales ont été menées dans les Dardanelles, d'abord le 19 février puis 6 jours plus tard.

Les puissances alliées n'ont pas obtenu de résultats dans les deux opérations.

Sur ce, l'amiral De Robeck a été nommé chef de la marine. Le matin du 18 mars, ils ont commencé une grande opération navale.

Le mouilleur de mine Nusrat était déjà prêt pour cette opération. Les mines posées par Nusrat dans la nuit du 7 au 8 mars ont porté un coup fatal aux puissances alliées le 18 mars.

Alors que les navires de guerre des puissances alliées fuyaient sous les tirs d'artillerie, ils se sont fait prendre dans les mines.

Le cuirassé français Bouvet s'est écrasé dans l'une de ces mines et en moins de 3 minutes, il a coulé avec ses 603 membres d'équipage.

Les navires British Ocean et Irressistible ont également subi le même sort.

Les navires Agamemnon, Inflexible, Sufrren et Galua ont également été écartés de la guerre.

L'amiral De Robeck a alors donné l'ordre de retirer la marine.

Ainsi, le 18 mars 1915, l’armée turque a remporté sa première grande victoire dans l'épopée des Dardanelles.

Les États de l’entente, qui ont subi de sérieux coups, ont lancé un nouveau débarquement le 25 avril, un mois plus tard, et ils ont subi la même défaite.

Cette fois, Mustafa Kemal, qui a entamé la lutte pour l'indépendance 4 ans plus tard, était apparu sur la scène de l'histoire.

A cette époque, une autre épopée a été écrite à Gallipoli avec le sang des martyrs.

L’expression « Çanakkale est infranchissable » a ainsi été gravée dans les mémoires.



SUR LE MEME SUJET