Une cérémonie funéraire a eu lieu à Ankara pour les 11 soldats qui sont tombés en martyr

Une cérémonie funéraire a eu lieu à la mosquée Ahmet Hamdi Akseki à Ankara, pour les 11 soldats qui sont tombés en martyr à la suite d'un accident d'hélicoptère à Bitlis.

1595925
Une cérémonie funéraire a eu lieu à Ankara pour les 11 soldats qui sont tombés en martyr
şehitler.jpg

 

Une cérémonie funéraire a eu lieu à la mosquée Ahmet Hamdi Akseki à Ankara, pour les 11 soldats qui sont tombés en martyr à la suite d'un accident d'hélicoptère à Bitlis.

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan, le président de la Grande Assemblée Nationale de Turquie (Parlement) Mustafa Sentop, le vice-président Fuat Oktay, le leader du Parti républicain du peuple (CHP) Kemal Kilicdaroglu, le président du Parti du mouvement nationaliste (MHP) Devlet Bahceli, le ministre de la Défense nationale Hulusi Akar, le ministre de l'Environnement et de l'Urbanisme Murat Kurum, le chef d'état-major général Yasar Guler et les commandants des forces armées turques ont participé à la cérémonie.

"Je souhaite qu’Allah donne de la patience à notre armée et à notre nation. Nous avons besoin de la référence de nos martyrs. Ils étaient en voyage pour nous. Le martyre est le grade plus élevé. J'espère qu’Allah nous accordera ce grade. Pour la religion, pour le bien de la patrie, atteindre ce grade n'est pas accordé à tous les héros. J'espère qu’Allah nous accordera ce privilège à nous aussi”, a affirmé le chef d’État turc Erdogan dans son discours lors de la cérémonie funéraire.

Le ministère de la Défense nationale a annoncé que la communication avait été coupée à 14H25 avec l'hélicoptère de type Cougar appartenant au commandement des forces terrestres, qui avait décollé hier à 13H55 pour se rendre à Tatvan depuis Bingol. Le ministère a fait savoir qu’ils avaient découvert lors des travaux de recherche et de sauvetage lancés dans la région, que l’appareil s’était écrasé.

Une première déclaration faisait état de 9 soldats tombés en martyr et 4 autres blessés. Le nombre de soldats tombés en martyr est passé à 11 après que 2 autres soldats aient succombé à leurs blessures malgré toutes les interventions faites à l’hôpital où ils avaient été transportés.

Les corps des soldats tombés en martyr ainsi que des soldats blessés à la suite du crash de l’hélicoptère militaire dans une zone rurale du village de Cekmece dans la commune de Tatvan à Bitlis, avaient été immédiatement conduits à l’hôpital public de Bitlis-Tatvan 



SUR LE MEME SUJET