Cavusoglu : « Nous avons des relations excellentes avec le Koweït, un pays frère »

« La Turquie salue le rôle de médiateur du Koweït dans les conflits régionaux ainsi que sa position en faveur du dialogue et de la compréhension mutuelle pour la préservation de la paix et de la sécurité »

1581727
Cavusoglu : « Nous avons des relations excellentes avec le Koweït, un pays frère »

 

Le chef de la diplomatie turque  Mevlut Cavusoglu a évalué au journal Al-Anda sa visite au Koweït.

« Nous avons des relations excellentes avec le Koweït, un pays frère. Nos relations bilatérales ont été bien fondées et se sont institutionnalisées » a-t-il déclaré.

Il s’est exprimé par la suite sur le rôle actif du Koweït dans la résolution de la crise dans le Golfe.

« La Turquie salue le rôle de médiateur du Koweït dans les conflits régionaux ainsi que sa position en faveur du dialogue et de la compréhension mutuelle pour la préservation de la paix et de la sécurité » a affirmé Cavusoglu.

Le ministre se rendra à Oman et au Qatar après avoir quitté le Koweït.

« Une visite au Koweït en premier lieu porte une importance symbolique du point de vue de la question du Golfe, a poursuivi Cavusoglu. Nous saluons la médiation du Koweït ainsi que ses contributions pour mettre fin au conflit superficiel entre le Qatar et le Quartet arabe. Nous félicitons le leadership du Koweït en raison de son approche visionnaire. Le Koweït est un exemple pour la région du point de vue de son bon raisonnement, de la paix et de la solidarité. Les efforts du Koweït ont créé une ambiance positive pour la résolution entière et exhaustive du litige. Vu que la crise du Golfe a été surmontée, nous sommes prêts à renforcer notre coopération avec toute la région du Golfe et à développer notre partenariat stratégique avec le Conseil de coopération du Golfe qui est le fruit du leadership visionnaire du Koweït. »

Le ministre a informé que les compagnies turques ont réalisé de nombreux projets prestigieux au Koweït et qu’elles sont prêtes à prendre en charge des responsabilités supplémentaires dans le cadre de la vision de développement du Koweït pour 2035.

Cavusoglu a également fait part de l’opinion de la Turquie concernant le processus de normalisation des relations de certains pays arabes avec Israël.

« Nous avons signalé notre réserve concernant ces soi-disant accords de normalisation car ces accords peuvent affaiblir les paramètres internationaux présents pour une solution au conflit qui perdure depuis longtemps et une vision à deux Etats, qui figurent dans les résolutions des Nations Unies » a-t-il souligné.

Selon Cavusoglu, ces accords contredisent les principes fondamentaux de l’Initiative de paix arabe de 2002 qui sont « terres contre paix » et « normalisation dans le contexte de cette paix ».

 

 



SUR LE MEME SUJET