Commémoration de l’Holocauste: "Il faut dire stop à l’islamophobie et la xénophobie" (Erdogan)

"Il y a une sérieuse hausse dans les violences visant les lieux de culte comme les mosquées, synagogues et églises"

1572056
Commémoration de l’Holocauste: "Il faut dire stop à l’islamophobie et la xénophobie" (Erdogan)

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a publié un message vidéo sur le site weremember.gov.tr  lancé par l’office de Communication à l’occasion de la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste.

Erdogan a déploré la propagation du « virus du racisme » avec celui du coronavirus en « cette période difficile que doit surmonter l’humanité ».

« Il y a une sérieuse hausse dans les violences visant les lieux de culte comme les mosquées, synagogues et églises, a-t-il averti. Les crimes de haine contre les communautés de différentes ethnies, religions, langues, voire apparences, augmentent chaque jour. Le terrorisme raciste s’est transformé en une menace de sécurité qui sape la paix sociale et la volonté de vivre-ensemble. Or, les faits tragiques survenus dans le siècle précédent nous ont montré les souffrances que peuvent causer les idéologies racistes. »

Selon le président, l’Holocauste ainsi que les génocides en Bosnie, au Rwanda et au Cambodge où des millions de personnes ont perdu la vie, sont des exemples réels rappelant à la communauté internationale sa responsabilité. La lutte contre les propos haineux n’est pas le devoir uniquement des victimes mais de toute l’humanité, a-t-il ajouté.

Erdogan a estimé que la communauté internationale doit passer à l’action pour éviter que les tragédies comme l’Holocauste et les génocides en Bosnie, au Rwanda et au Cambodge ne se répètent.

« Il faut dire stop à l’islamophobie et la xénophobie, qui augmentent surtout sur les plateformes digitales et avec l’effet des organes de presse et de diffusion » a-t-il souligné.

Le site weremember.gov.tr expliquera avec des informations, documents et instruments visuels l’holocauste ainsi que les génocides, notamment ceux vécus à Srebrenica, au Rwanda et au Cambodge.

Le site donnera place non seulement aux messages des représentants des juifs et des Roms des victimes de l’Holocauste mais aussi aux articles et ouvrages dédiés à ce sujet.

 

 



SUR LE MEME SUJET