Ankara: "La décision d'Athènes d'élargir ses eaux territoriales en mer Ionienne n'affecte en rien la mer Egée"

La Turquie a fait savoir que la décision de la Grèce d’agrandir son plateau continental en mer Ionienne à 12 miles nautiques, n'affecte en rien la mer Égée.

1568090
Ankara: "La décision d'Athènes d'élargir ses eaux territoriales en mer Ionienne n'affecte en rien la mer Egée"

 

La Turquie a fait savoir que la décision de la Grèce d’agrandir son plateau continental en mer Ionienne à 12 miles nautiques, n'affecte en rien la mer Égée.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a répondu par écrit à la question sur l’agrandissement des eaux territoriales par la Grèce à 12 miles marins dans la mer Ionienne et aux déclarations du ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias.

« La décision de la Grèce d’agrandir ses eaux territoriales à 12 miles nautiques en mer Ionienne, étend cet espace jusqu’au sud du Péloponnèse et n'affecte en rien la mer Égée » a assuré M. Aksoy.

La Turquie a des intérêts vitaux en mer Egée qui est une mer semi-fermée et qui a des conditions géographiques particulières, a rappelé le porte-parole.

« Notre attitude appelant à éviter d’agrandir unilatéralement les eaux territoriales dans cette mer de façon à limiter la liberté de navigation de notre pays et l'accès des pays tiers et à la haute mer, est de notoriété publique. Notre attitude n’a pas changé » peut-on également lire dans le texte.



SUR LE MEME SUJET