Erdogan: "Nous voulons devenir un centre dans les technologies d'énergies renouvelables"

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir qu’en parlant d’ « Une énergie indépendante, une Turquie puissante », il entend établir un secteur énergétique basé autant que possible sur les ressources domestiques.

1564885
Erdogan: "Nous voulons devenir un centre dans les technologies d'énergies renouvelables"

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir qu’en parlant d’ « Une énergie indépendante, une Turquie puissante », il entend établir un secteur énergétique basé autant que possible sur les ressources domestiques.

Le président Erdoğan a assisté à la cérémonie d'ouverture de plusieurs projets d'énergie et de ressources naturelles de Manisa par visioconférence depuis le palais de Vahdettin à Istanbul.

« Depuis notre arrivée au pouvoir (en 2002), la République de Turquie a connu ses 18 années les plus brillantes de son histoire » a déclaré M. Erdogan.

« Alors qu'il y avait du gaz naturel dans seulement 5 grandes villes avant que nous arrivions au pouvoir, nous avons fourni du gaz naturel à l'ensemble de nos 81 villes » a-t-il continué.

Soulignant que 27 milliards de livres turques ont été investis en Turquie dans la distribution de gaz naturel, M. Erdogan a affirmé que « les investissements dans le gaz naturel vont aussi se poursuivre en 2021 ».

Affirmant qu'ils ont surmonté de nombreux faits, de nombreux obstacles et diverses attaques, le président turc a fait savoir que malgré « ceux qui veulent voir la Turquie trébucher ou plonger dans une crise ou un chaos, ils travaillent pour un avenir brillant ».  

M. Erdogan a fait savoir que la puissance géothermique installée, qui n'était que de 18 mégawatts en 2002, a atteint aujourd'hui 1613 mégawatts.

« Avec ce chiffre, la Turquie se place au premier rang en Europe dans l’énergie géothermique, et à la quatrième place dans le monde » a-t-il rappelé.

« En disant ‘Une énergie indépendante, une Turquie puissante’ nous visons à établir un secteur énergétique basé autant que possible sur nos ressources nationales. La puissance électrique installée que nous considérons comme une condition sine qua non pour la croissance, est passé à 96 000 mégawatts, autrement dit elle a triplé en 18 ans. Nous visons à être le pays central non seulement dans la production mais aussi dans les technologies des énergies renouvelables » a assuré le président Erdogan.  



SUR LE MEME SUJET