Erdogan: "L'UE n'a tenu aucun engagement jusqu'à présent"

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que l’Union européenne n’a tenu aucun engagement vis-à-vis de la Turquie jusqu’à présent.

1564439
Erdogan: "L'UE n'a tenu aucun engagement jusqu'à présent"

 

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que l’Union européenne n’a tenu aucun engagement vis-à-vis de la Turquie jusqu’à présent.

M. Erdogan a déclaré aux journalistes à Istanbul qu’il n’a subi aucun effet secondaire après avoir été vacciné contre le coronavirus. Il a précisé que la seconde dose lui sera administrée dans 28 jours.

Le président turc s’est tout d’abord exprimé sur les relations turco-européennes.

« Depuis 1963, nous déployons des efforts pour que nos relations avec l’UE se développent de manière positive. Malheureusement, l’UE n’a tenu aucun engagement jusqu’à présent. Nous sommes à présent dans une nouvelle phase. Nos pourparlers bilatéraux se poursuivent », a-t-il relevé.

Il a évalué le malaise des Etats-Unis suscité par l’acquisition par la Turquie du système de défense anti-aérienne russe S-400.

« Aucun pays ne peut déterminer les mesures que nous prendrons dans l’industrie de défense. Cela dépend entièrement des décisions que nous prendrons. Nous avions conclu la première phase avec la Russie concernant les S-400. La deuxième phase est en cours. Des entretiens auront lieu avec la Russie à la fin du mois, portant sur plusieurs dossiers. Nous ne savons pas quelle sera la réaction de l’administration Biden, toutefois nous avons une chose à dire. Ce n’est pas en demandant l’autorisation d’autrui que nous prenons des mesures en industrie de défense. En tant que pays de l’Otan, nous n’accepterons jamais que les pays avec lesquels nous avons une alliance au sein de l’Otan nous orientent », a-t-il renchéri.

Le président turc a signalé que les Etats-Unis n’ont toujours pas livré les avions de chasse F-35 alors que la Turquie a effectué le paiement.

« Ce que les Etats-Unis nous ont fait en tant que pays allié est une grave erreur. J’espère que (le nouveau président américain) Joe Biden prendra des mesures plus positives suite à nos entretiens », a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET