"Les événements aux USA, soi-disant 'berceau de la démocratie', ont choqué le monde entier”

Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré l’incursion dans le bâtiment du Congrès aux États-Unis, décrite soi-disant comme le berceau de la démocratie, a choqué toute l'humanité.

1560015
"Les événements aux USA, soi-disant 'berceau de la démocratie', ont choqué le monde entier”

Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l’incursion dans le bâtiment du Congrès aux États-Unis, décrite soi-disant comme le berceau de la démocratie, a choqué toute l'humanité.

Le chef d’Etat turc Erdogan a fait des déclarations concernant l’actualité à Istanbul.

Dans son discours, Erdogan a évoqué les incidents qui ont éclaté lorsque des manifestants pro-Trump sont entrés dans le bâtiment du Congrès lors de la session tenue pour officialiser la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle le 6 janvier.

"Les événements survenus aux États-Unis, soi-disant 'berceau de la démocratie', ont choqué le monde entier”, a-t-il affirmé.

Erdogan a réagi contre les États-Unis et les médias américains qui étaient silencieux et avaient émis des messages très différents lors des incidents de Gezi qui ont eu lieu en Turquie en 2013 et lors de la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016.

“A cette époque aussi, il y avait des démocrates en fonctions (aux USA). Nous avons vu que les démocrates et les républicains sont les mêmes. Nous voyons que c'est une honte pour la démocratie. Nous espérons qu'à partir du 20 janvier, la cérémonie de passation du pouvoir de Joe Biden se déroulera dans le calme”, a-t-il martelé.

Il a souligné espérer qu’avec Biden, les États-Unis retrouveront le calme dans la prochaine période.

“Nous vivons une épidémie de nouveau type de coronavirus (Covid-19). Dans une telle période épidémique, je pense que ce processus doit se poursuivre avec sensibilité. Et les États-Unis devraient entrer dans une période très différente dans les relations internationales. Tout en souhaitant patience aux familles des défunts, je souhaite également exprimer un prompt rétablissement aux blessés”, a-t-il conclu.

Lors de la session du Congrès à Washington, capitale des États-Unis, où la victoire électorale de Joe Biden allait être officiellement confirmée, 5 personnes, dont des policiers, sont décédées lorsque des manifestants pro-Trump sont entrés dans le bâtiment du Congrès.

La police de Washington a rapporté que des dizaines de personnes avaient également été arrêtées lors des événements.



SUR LE MEME SUJET