"Les sanctions américaines n'affecteront ni l'armée turque ni le ministère de la Défense"

"Les projets sont réalisés via les entreprises d'industrie de défense et les sanctions américaines ne ciblent aucune d'entre elles."

1547276
"Les sanctions américaines n'affecteront ni l'armée turque ni le ministère de la Défense"

 

"Les sanctions américaines n'affecteront ni les Forces armées turques ni le ministère de la Défense nationale", a déclaré le président du Département de l'industrie de la défense, rattaché à la Présidence turque, Ismail Demir.

Demir a été invité à la Table des Finances de l'Agence Anadolu, jeudi.

Il a commenté les sanctions imposées par Washington contre des responsables turcs, dans le cadre de la loi CAATSA (Contrer les ennemis des États-Unis par le biais des sanctions ou Countering America's Adversaries Through Sanctions Act en anglais).

Pour Demir, ces sanctions ne conviennent pas à l'esprit d'alliance au sein de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

"Nos Forces armées turques et notre ministère de la Défense ne seront pas affectés par les sanctions CAATSA, a-t-il expliqué. Les projets sont réalisés via les entreprises d'industrie de défense et les sanctions américaines ne ciblent aucune d'entre elles. Le document indique que les sanctions CAATSA ne comprennent pas les contrats signés antérieurement."

Demir a insisté sur le fait que la souveraineté d'un pays concernant ses besoins de défense, ne peut pas être limitée ainsi.

"Le président turc Erdogan a montré que son pays ne reçoit pas d'instructions, ce qui a engendré un mécanisme d'embargo, a-t-il dit. Le système de défense aérienne que nous avons acheté, S-400, est le meilleur système de sa catégorie."

Par ailleurs, Demir a conclu en soulignant une nuance : "Au lieu de dire 'sanctions contre la Turquie', il faut dire 'sanctions contre une institution et 4 personnes en Turquie'. C'est la réalité."

AA



SUR LE MEME SUJET