Message du président Erdogan à l'occasion du 60ème anniversaire de l'OCDE

« La coopération internationale doit être menée en accordant la priorité aux pays en développement, aux migrants et aux déplacés”, a déclaré le président de la République, Recep Tayyip Erdogan

1545288
Message du président Erdogan à l'occasion du 60ème anniversaire de l'OCDE

 

« La coopération internationale doit être menée en accordant la priorité aux pays en développement, aux migrants et aux déplacés. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) doit être le pionnier dans la question migratoire”, a déclaré le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, dans un message vidéo envoyé au programme du 60ème anniversaire de la création de l’OCDE.

Il a félicité le 60ème anniversaire de l’OCDE, dont la Turquie est membre depuis sa création.

“La Turquie fait preuve d'une coopération et d'une solidarité efficaces au sein de l'OCDE, dans le but d'assurer une croissance économique équilibrée, l'augmentation de la prospérité et de l'emploi. Depuis 60 ans, l’organisation a fait ses preuves en tant qu'acteur important de l’économie mondiale avec ses accords, ses normes, ses recommandations et ses analyses basées sur des statistiques”, a-t-il évalué.

Le président turc a relevé que la pandémie de Covid-19 a montré la fragilité du monde et l'interdépendance des individus.

“"La Turquie a pris les mesures nécessaires pour la santé de ses citoyens et déployé des efforts pour ne pas entraver l'activité économique. Nous avons soutenu les groupes vulnérables, nos entrepreneurs et nos petits commerces, grâce aux paquets de stabilité économique et de protection sociale”, a-t-il poursuivi.

Recep Tayyip Erdogan a évoqué la continuation des investissements des établissements publics et du secteur privé malgré les conditions pandémiques.

“Nous ne négligeons pas l’aide et l’entraide internationales avec une conscience de responsabilité mondiale. La Turquie a apporté de l’aide, jusqu’à présent, à 156 pays et 9 organisations internationales. Je souhaite que cette coopération et cette solidarité concrétisées en situation de crise, soient permanentes. Comme je l’avais évoqué lors du sommet des leaders du G-20 en novembre, la coopération internationale doit être menée en accordant la priorité aux pays en développement, aux migrants et aux déplacés. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) doit être le pionnier dans la question migratoire. Monsieur le secrétaire général, je vous félicite pour avoir dirigé efficacement l’organisation et poussé les pays membres à un consensus basé sur la coopération”, a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET