La numérisation ne doit pas alimenter les inégalités

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a mis en garde mardi contre une numérisation incontrôlée lors de la cérémonie d'ouverture du quatrième TRT World Forum 2020, qui se tient pratiquement cette année en raison de la pandémie de coronavirus.

1537543
La numérisation ne doit pas alimenter les inégalités
Super foto_Recep Tayyip Erdogan.jpg

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a mis en garde mardi contre une numérisation incontrôlée lors de la cérémonie d'ouverture du quatrième TRT World Forum 2020, qui se tient pratiquement cette année en raison de la pandémie de coronavirus.

"La numérisation élargissant le champ de la liberté, elle ne devrait pas conduire à de nouvelles inégalités, injustices et marginalisation", a déclaré le président Recep Tayyip Erdogan dans son discours d'ouverture.

Notant que le forum en ligne de deux jours comprendra des sessions sur des sujets allant de la numérisation à la technologie, du commerce avec la Syrie et le Yémen aux affrontements dans le Haut-Karabakh (Haut-Karabakh), Erdogan a souhaité à l'événement tout le succès.

"Si considérée comme une zone sans contrôle, ouverte à l'arbitraire et en dehors de la loi, la numérisation nous mènera directement au fascisme", a averti Erdogan.

Erdogan a critiqué le projet de loi de sécurité française récemment proposée. La loi en question est critiquée pour avoir violé la liberté de la presse et entravé les efforts pour mettre fin à la brutalité policière. «Les médias internationaux ont gardé le silence face au blocus de la France sur les médias», a-t-il affirmé.

Le parti au pouvoir en France a retiré lundi le projet de loi, affirmant que les sections controversées seraient retravaillées.

"Il est très embarrassant pour les médias de porter la bannière de l'islamophobie et de la xénophobie", a déclaré Erdogan.

"Si les attitudes discourtoises manifestées sous le couvert de la liberté de la presse ne sont pas arrêtées, l'Europe et toute l'humanité en souffriront", a-t-il ajouté.

Le président Erdoğan a déclaré que TRT World est la voix de la justice contre l'injustice aujourd'hui, alors que les médias internationaux deviennent monotones.



SUR LE MEME SUJET