“L'islamophobie et le racisme sont alimentés par une rhétorique anti-immigrés en Occident”

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que les immigrants et les musulmans à l'étranger continuent de contribuer à leurs communautés.

1535672
“L'islamophobie et le racisme sont alimentés par une rhétorique anti-immigrés en Occident”


Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que les immigrants et les musulmans à l'étranger continuent de contribuer à leurs communautés.

Cavusoglu a pris la parole au nom du groupe asiatique lors de la 47e réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) tenue à Niamey, la capitale du Niger.

Dans son discours, Mevlut Cavusoglu s’est attardé sur le fait que l’islamophobie est en hausse, en particulier en Europe.

“Malheureusement, cette tendance ne diminuera pas. L'islamophobie et le racisme sont alimentés par une rhétorique anti-immigrés. Cependant, les immigrants et les musulmans continuent de contribuer à leurs communautés. Le dernier exemple en date est le développement du vaccin contre le Covid-19 par deux Turcs vivant en Allemagne”, a-t-il affirmé.

Il a déclaré que les publications offensantes contre l'islam et les musulmans, les insultes et les discours de haine ont également augmenté, et précisé et que tous les croyants ont été insultés.

“Malheureusement, il n'y a pas de dirigeants avec une vision en Europe. Certains osent même réorganiser notre religion sacrée. La paix et le bien-être de millions de musulmans en Occident sont menacés sous prétexte de ‘lutte contre le terrorisme’”, a-t-il regretté.

Il a rappelé que récemment, au moins 14 enfants musulmans de 4 origines différentes, d'âge scolaire, avaient été arrêtés par la police française après leur perquisition à domicile.

"Ils ont été détenus pendant 11 heures sans être autorisés à voir leurs familles. Ils ont été traités comme des terroristes. Qu'est-ce qui pourrait justifier un traitement aussi inhumain des enfants?”, s’est-il interrogé.

Soulignant dans son discours que la décision d'Israël de suspendre les plans d'annexion était une tromperie, Cavusoglu a précisé que l'expansion des colonies atteignait les plus hauts niveaux.

“Leur objectif est clair : rendre physiquement impossible un État palestinien indépendant, souverain et contigu”, a-t-il martelé.

Le chef de la diplomatie turque Cavusoglu a déclaré que les initiatives internationales coordonnées pour ouvrir des ambassades à Jérusalem visent également à affaiblir le statut de Jérusalem.

Mevlut Cavusoglu a, par ailleurs, noté que la déclaration conjointe signée entre l'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Russie est une étape prometteuse pour une paix durable dans la région et que la déclaration réaffirme l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan conformément aux résolutions de l'ONU, de l'OSCE et de l’OCI.

Se félicitant des déclarations du Secrétariat général de l'OCI concernant le cessez-le-feu, Cavusoglu a invité tout le monde à accepter les propositions de révision de l'Azerbaïdjan au sujet du projet de résolution sur l'attaque arménienne contre l’Azerbaïdjan.

Le ministre Cavusoglu a déclaré qu'il soutenait également le projet de résolution du Pakistan qui marque le 15 mars comme "Journée internationale de lutte contre l’islamophobie”.

Il a attiré l'attention sur la nécessité d'activer les «groupes de contact» concernés et de renforcer «l'Observatoire de l'islamophobie de l'OCI»,

“Nous devons également élever nos voix pour les droits et libertés fondamentaux des Ouïghours, des Rohingyas, des Chypriotes turcs et de la minorité musulmane turque en Grèce, de nos frères au Jammu-et-Cachemire, des musulmans d'Europe et d’autres”, a-t-il ajouté.

Le ministre Cavusoglu a également martelé l'importance de la paix et de la stabilité dans la région du Sahel.

“Nous continuerons à soutenir nos frères du Sahel dans leur lutte contre le terrorisme, dont notamment les agences onusiennes concernées”, a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET