Erdogan : « Nous souhaitons une plus forte coopération avec nos amis et alliés »

Erdogan a également exprimé son souhait « d’utiliser de manière active » les étroites relations d’alliés avec les Etats-Unis.

1531802
Erdogan : « Nous souhaitons une plus forte coopération avec nos amis et alliés »

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a participé par visioconférence au congrès de l’AK Parti réalisé en simultanée dans les villes Kutahya, Afyonkarahisar, Batman et Siirt.

Ici, le président turc a dit souhaiter une plus forte coopération avec les pays amis et alliés. « Nous voulons de l’UE qu’elle ne discrimine pas la Turquie et ne soit pas instrumentalisée par les milieux hostiles à la Turquie. Nous nous voyons à l’avenir dans l’Europe, nulle part ailleurs, et souhaitons former notre avenir avec l’Europe » a-t-il indiqué.

Erdogan a également exprimé son souhait « d’utiliser de manière active » les étroites relations d’alliés avec les Etats-Unis.

« Nous ne pouvons pas non plus ignorer les pays avec lesquels nous avons un long passé comme la Russie et l’Iran. Nous avons notamment des relations profondes avec le monde islamique et le monde turcique » a-t-il déclaré soulignant que personne n’a le droit de menacer la Turquie avec des arguments totalement erronés.

Selon le président, la Turquie n’a aucun problème avec un quelconque pays ou établissement, qui ne peut pas être résolu par la voie du dialogue, la diplomatie ou la politique.

« Nous sommes convaincus qu’aucun pays ni établissement honorables n’autoriseront leur instrumentalisation  par les lobbys et les organisations terroristes dont le seul but est d’être l’ennemi de la Turquie » a-t-il ajouté.

Dernièrement le président s’est exprimé au sujet de la lutte contre le coronavirus, précisant avoir été contraint de prendre de nouvelles mesures en raison de la hausse des cas.

« Une fois que cette nouvelle vague sera " brisée”, nous aurons un avenir meilleur. Nous sommes déterminés à nous forger une meilleure place dans le monde post-pandémie en développant notre infrastructure juridique ainsi que les bases de notre économie, ainsi qu’en augmentant la production et l’emploi » a conclu le président Erdogan.

 

 



SUR LE MEME SUJET