Karabakh : Ankara appelle le groupe Minsk à lancer des négociations axées sur une solution durable

Les trêves instaurées les 10 et 18 octobre suite aux combats qui ont débuté avec l’attaque arménienne contre l’Azerbaïdjan, ont été rapidement violées par l’Arménie.

1516516
Karabakh : Ankara appelle le groupe Minsk à lancer des négociations axées sur une solution durable

 

La Turquie a appelé les coprésidents du groupe Minsk à lancer un processus de négociations focalisé sur une solution permanente pour rendre durable le cessez-le-feu annoncé lundi entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie.

Dans un communiqué, le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères Hami Aksoy a rappelé que les trêves instaurées les 10 et 18 octobre suite aux combats qui ont débuté avec l’attaque arménienne contre l’Azerbaïdjan, ont été violées en peu de temps par l’Arménie.

« Dernièrement, un cessez-le-feu a de nouveau été instauré sur l’initiative des Etats-Unis pour assurer l’échange des prisonniers de guerre et des dépouilles. Malheureusement cette trêve a été violée seulement quelques minutes après son commencement par l’Arménie qui a continué à attaquer les positions militaires azerbaïdjanaises, ainsi que les zones d’habitation civile dans les régions centrales de l’Azerbaïdjan, des régions qui sont pourtant éloignées de la zone de combats » a souligné Aksoy.

Selon le porte-parole, pour que le cessez-le-feu soit durable, il faut des négociations axées sur une solution. « Les coprésidents du groupe Minsk doivent lancer un processus de négociations qui vise à établir une solution permanente conforme aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et au droit international en tenant compte des violations de l’Arménie. Les cessez-le-feu annoncés jusqu’à présent ne peuvent être durables que par ce moyen » a indiqué Aksoy.

 

 

 



SUR LE MEME SUJET