"Les pourparlers exploratoires avec la Grèce ne sont possibles que sans conditions préliminaires"

Le porte-parole de l’AK Parti, Omer Celik, a déclaré que les pourparlers exploratoires avec la Grèce ne sont possibles que sans conditions préliminaires

1496006
"Les pourparlers exploratoires avec la Grèce ne sont possibles que sans conditions préliminaires"

 

Le porte-parole de l’AK Parti, Omer Celik, a déclaré que les pourparlers exploratoires avec la Grèce ne sont possibles que sans conditions préliminaires.

Omer Celik a tenu une conférence de presse, mardi, au siège de son parti. Il s’est exprimé notamment concernant les tensions avec la Grèce en Méditerranée orientale.

"Nous ne sommes pas un État à la recherche du conflit, nous sommes un État en faveur des négociations, de la diplomatie. Nous sommes un État profondément enraciné qui se sent responsable de la paix dans la région, et agissons à partir de cette responsabilité", a-t-il déclaré.

“Nous constatons que la France n'a pas une approche de nature à contribuer à la paix régionale (en Méditerranée orientale), et n’agit pas d’une manière conforme à la vision de l'Union européenne. Au contraire, la France agit ici pour des intérêts très particuliers. Elle tente de combler sa politique futile en Libye et en Syrie, avec la Méditerranée”, a-t-il poursuivi.

Omer Celik avait également à l’agenda les pourparlers exploratoires avec la Grèce.

“Il n’y a aucun problème, pour la Turquie, concernant le lancement des pourparlers. Si certains présentent leurs demandes maximalistes et exigent que nous renoncions à nos propres droits et intérêts, ce ne sera pas des pourparlers. La Turquie est en faveur de pourparlers sans conditions préliminaires”, a-t-il expliqué.

 



SUR LE MEME SUJET