« La question turco-grecque doit se résoudre par la voie du dialogue »

"La Turquie et la Grèce sont deux pays alliés et possèdent des liens forts culturels et économiques. "

1491582
« La question turco-grecque doit se résoudre par la voie du dialogue »

 

Le président de la 75e assemblée générale des Nations Unies, Volkan Bozkir, qui vient de prendre ses fonctions mardi, a affirmé « être fier au nom de son pays, de sa nation et de sa personne ».

« Je travaillerai pour assurer une présidence efficace et distinguée » a déclaré Bozkir.

Dans une allocution prononcée au siège de l'Organisation des Nations unies (ONU) lors de la clôture de la 74ème session de l'Assemblée générale, le diplomate expérimenté a fait état de priorités urgentes, notamment de la crise sanitaire et économique née de la pandémie du nouveau coronavirus.

"Nos masques nous rappellent la menace très sérieuse à laquelle nous sommes confrontés. Ils nous rappellent les vies que nous avons perdues et les défis que nous devons surmonter. Ils nous rappellent que nous sommes tous ensemble dans cette situation", a-t-il estimé.

Bozkir a par ailleurs déploré les critiques du multilatéralisme qui se multiplient depuis le début de la pandémie qui a notamment servi de prétexte pour prendre des mesures unilatérales et affaiblir le système international qui est fondé sur des règles.

« La nécessité d'une coopération internationale a été remise en question. Ces critiques ne sont pas sans fondement mais leurs conclusions sont erronées. Ne vous y trompez pas ! Aucun État ne peut lutter seul contre cette pandémie. La distanciation sociale n'aidera pas au niveau international, a souligné Bozkir. L'unilatéralisme ne fera que renforcer la pandémie. Il nous éloignera encore plus de notre objectif commun. »

Par ailleurs, Bozkir a répondu à une question portant sur la tension entre la Turquie et la Grèce.

« Je suis les développements. Ces questions doivent être résolues par la voie pacifique, celle du dialogue et de la diplomatie. La Turquie et la Grèce sont deux pays alliés et possèdent des liens forts culturels et économiques. Evidemment je suis pour la paix et la stabilité dans le monde » a déclaré Bozkir.

Après près de 40 ans de carrière diplomatique incluant des postes en Allemagne, à New York, à Bagdad et en Roumanie, Bozkir a été élu député en 2011, pour la première fois.

Bozkir a notamment assumé le poste d'ambassadeur de Turquie auprès de l’Union européenne (UE) et a exercé en tant que Secrétaire général adjoint et Secrétaire général aux Affaires européennes au ministère des Affaires étrangères de la Turquie.

L'ancien diplomate a également dirigé le ministère turc des Affaires européennes, assumant le rôle de négociateur en chef pour l’adhésion de la Turquie à l’UE, de 2014 à 2016.

Bozkir est le premier diplomate turc à assumer la présidence de l'Assemblée générale. Il occupera ce poste prestigieux pour une durée d'un an.

TRT avec AA



SUR LE MEME SUJET