Méditerranée orientale : « Que personne ne s’attende à ce que la Turquie fasse marche arrière »

La Turquie protègera ses droits dans chaque mètre carré de la Méditerranée orientale et dans chaque mètre cube de ses eaux.

1481243
Méditerranée orientale : « Que personne ne s’attende à ce que la Turquie fasse marche arrière »

 

Le vice-président turc Fuat Oktay a affirmé que la Turquie protégerait à tout prix ses droits en Méditerranée orientale.

Lors d’un point de presse à Ankara portant sur la tension en Méditerranée orientale, Oktay a dit attendre de l’UE qu’elle agisse selon le principe d’équité. « Dans le cadre de cette équité, que personne ne s’attende à ce que la Turquie fasse marche arrière » a-t-il ajouté.

Il a assuré que la Turquie protègerait ses droits dans chaque mètre carré de la Méditerranée orientale et dans chaque mètre cube de ses eaux.

« Nous avons dit à l’Europe que la Turquie ne renoncera absolument pas à ses droits en Méditerranée orientale, mais aussi en Egée » a poursuivi le vice-président turc.

Il est revenu par la suite sur la volonté de la Grèce d’étendre ses eaux territoriales à 12 miles marins.

« Ils s’attendent vraiment à ce qu’on accepte une telle chose? Ce serait une cause de guerre et rien d’autre » a fustigé Oktay.

« Notre nation ne tiendra compte de rien, ni du prix à payer, s’il est question de son indépendance, de sa liberté. Quand un pays mène ses propres activités dans son propre plateau continental, personne ne dit rien, mais quand c’est la Turquie qui explore pour ses propres ressources avec son propre navire dans son propre plateau continental en Méditerranée orientale, c’est la fin du monde. C’est incompréhensible ! » a souligné le vice-président turc.

 

 

 

 

 

 



SUR LE MEME SUJET