Hulusi Akar et les commandants des forces armées turques se sont rendus en Azerbaïdjan

Le ministre turc de la Défense nationale Hulusi Akar et les commandants des forces armées turques se sont rendus en Azerbaïdjan

1472347
Hulusi Akar et les commandants des forces armées turques se sont rendus en Azerbaïdjan

 

Le ministre turc de la Défense nationale Hulusi Akar et les commandants des forces armées turques se sont rendus en Azerbaïdjan.

La délégation qui accompagne le ministre Akar est composée du chef d’état-major turc, le général des armées Yasar Guler, du commandement des forces terrestres, le général Umit Dundar, du commandant des forces navales, l’amiral Adnan Ozbak et du commandant des forces aériennes, le général Hasan Kucukakyuz.

Akar et la délégation l’accompagnant se sont rendus à Fahri Hiyaban à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan.

Déposant une couronne au tombeau du défunt président azerbaïdjanais, Ilham Aliev, Akar a également déposé une fleur sur le cimetière de l’épouse d’Aliev, Zarife Aliev. Quant au dernier arrêt d’Akar et des généraux turcs, a été le martyrium d’Hiyaban.

Rendant une visite au martyrium turc, Akar et les commandants turcs ont observé une minute de silence et ont déposé œillets au cimetière représentatif. Akar a signé le livre d’honneur.

Akar qui s’est exprimé par la suite, a déclaré que la Turquie était aux côté de l’Azerbaïdjan face à l’Arménie.

Akar et la délégation militaire l’accompagnant se sont réunis avec les soldats ayant pris part à l’exercice militaire conjoint turco-azerbaïdjanais.

« Je souhaite affirmer clairement cela, nous sommes jusqu’au bout et avec tous nos moyens aux côtés de l’Azerbaïdjan et de nos frères d’armes azerbaïdjanais face à l’Arménie qui a perpétré un génocide devant les yeux du monde à Khodjaly et qui occupe illégitimement et sans aucun fondement juridique le Haut-Karabakh », a martelé Akar.

« Cet exercice militaire et ceux qui auront lieu à partir d’aujourd’hui montrent au monde entier la position commune des deux pays frères face au menace et danger », a affirmé Akar notant que l’exercice militaire réussi avait atteint son objectif.

Partageant ses évaluations concernant l’exercice, Akar a commémoré avec respect et gratitude toutes les personnes tombées en martyr lors de l’attaque infâme de Tovuz et à tous les martyrs qui ont sacrifié leur vie au nom de la souveraineté et de l’indépendance. Akar s’est exprimé également en Azerbaïdjanais.

De son côté, le ministre azerbaïdjanais Zakir Hasanov a déclaré que la Turquie et l’Azerbaïdjan étaient la même nation et avait la même religion, langue et culture.

« Les forces armées turques (TSK) sont l’une des armées les plus puissantes du monde et cela est pour nous une chance. Notre chance est de partager l’expérience avec une armée aussi forte. Le TSK a montré aujourd’hui sa puissance au monde entier. En Syrie, en Irak et en Libye. Si Dieu le veut, l’armée azerbaïdjanaise mènera ses propres missions sacrées avec le soutien du TSK. Je suis persuadé qu’une nation, que les forces armées mèneront le temps venu, leurs missions sacrées », a précisé Hasanov remerciant les participants à l’exercice militaire.



SUR LE MEME SUJET