Erdogan : « Certains n’arrivent pas à accepter qu’Istanbul appartient aux Turcs et aux musulmans »

Selon Erdogan, toute activité réalisée ou démarche entreprise par la Turquie attire l’attention du monde entier.

1462089
Erdogan : « Certains n’arrivent pas à accepter qu’Istanbul appartient aux Turcs et aux musulmans »

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a estimé que certains n’arrivent pas à accepter qu’Istanbul appartient à la nation turque et aux musulmans.

« Alors que des siècles se sont écoulés depuis la conquête (d’Istanbul), nous voyons que certains n’arrivent toujours pas à accepter qu’Istanbul appartient à la nation turque et aux musulmans » a relevé Erdogan lors de la cérémonie organisée à l’occasion de l’inauguration du nouveau siège à Istanbul des services de renseignement MIT.

Selon Erdogan, toute activité réalisée ou démarche entreprise par la Turquie attire l’attention du monde entier.

Il s’est exprimé par la suite sur les activités de MIT en Libye.

« Le soutien opérationnel et en renseignements assuré par MIT a permis de stopper l’avancée du putschiste Haftar qui a opté pour des méthodes militaires au lieu d’une solution politique, et a ainsi changé les règles du jeu en Libye.  Grâce à notre terrain d’influence qui s’élargit avec les renseignements extérieurs, notre pays devient une puissance régionale et mondiale sur toutes les plateformes » s’est-il réjoui.

Erdogan a souligné qu’un Etat ou une nation sans  « renseignement » est voué à disparaître. Il a fait savoir que le système de sécurité nationale est en phase de développement pour une meilleure efficacité et coordination en vue de déjouer toutes les menaces à l’encontre de la Turquie.

Le président turc a notamment indiqué que les services de renseignement turcs ont réalisé des travaux à l’échelle mondiale dans les domaines de la cryptologie, des cyber-attaques, des satellites et des renseignements d’origine électromagnétique.

Dernièrement, il a assuré que le renseignement est et continuera d’être l’arme-clé de la lutte historique menant à une Turquie grande et puissante.

 

 



SUR LE MEME SUJET