Cavusoglu: "Nous voulons, en tant que Turquie, contribuer au développement du Niger"

"Les développements en Libye touchent au premier degré ses pays voisins, dont le Niger", a encore déclaré le chef de la diplomatie turque

1459124
Cavusoglu: "Nous voulons, en tant que Turquie, contribuer au développement du Niger"

 

"Les développements en Libye touchent au premier degré ses pays voisins, dont le Niger", a encore déclaré le chef de la diplomatie turque

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que la Turquie est soucieuse d’accompagner le Niger dans son développement, notamment en matière de transports, d’énergies et d’agriculture.

Le Chef de la diplomatie turque, qui effectue une tournée en Afrique, est arrivé mardi au Niger, deuxième étape de son voyage, après le Togo.

Après avoir été reçu par le président du Niger, Issoufou Mahamadou, il s’est adressé à la presse.

Cavusoglu a d’abord voulu remercier le président Mahamadou pour lui avoir accorder une audience, indiquant lui avoir soumis les salutations du Président turc Recep Tayyip Erdogan.

"Notre président planifie une visite au Niger, pays frère. Elle devrait se faire dans la période à venir", a-t-il dit.

Le ministre turc a discuté avec le Chef de l’État du Niger des possibilités de coopérations entre les deux pays.

"En tant que Turquie, nous voulons aider le Niger dans son développement, notamment dans les secteurs des transports, de l’énergie et de l’agriculture", a-t-il déclaré.

Mevlut Cavusoglu a saisi l’occasion pour remercier le gouvernement du Niger "qui fait confiance aux entreprises turques et qui les implique dans ses projets". Il a ajouté que de futurs accords seront bientôt signés dans les domaines de la défense, de la jeunesse et des sports.

 

- Le Niger est touché par les développements en Libye :

 

Le Chef de la diplomatie turque s’est aussi exprimé sur la situation en Libye, pays voisin du Niger.

"Nous voyons comment le Niger, et l’ensemble de l’Afrique, sont touchés par le terrorisme. En tant que Turquie, nous comprenons très bien le Niger dans sa lutte contre le terrorisme, car notre pays mène ce combat depuis de longues années", a-t-il expliqué.

"Les développements en Libye touchent au premier degré ses pays voisins, dont le Niger. Nous allons discuter en détails de tout cela avec mon frère et homologue Kalla Ankourao dans quelques instants", a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET