Mevlut Cavusoglu s'est réuni avec Boris Johnson

Dans le cadre de ses prises de contact en Angleterre, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a rendu une visite de courtoisie au Premier ministre britannique Boris Johnson qui reçoit un traitement pour son infection au Covid-19.

1451649
Mevlut Cavusoglu s'est réuni avec Boris Johnson


Dans le cadre de ses prises de contact en Angleterre, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a rendu une visite de courtoisie au Premier ministre britannique Boris Johnson qui reçoit un traitement pour son infection au nouveau type de coronavirus (Covid-19).

Il a fait des déclarations aux journalistes au terme de sa visite.

« Je l’ai vu en forme, en pleine santé et je lui [Johnson] ai transmis le salut de notre président de la République. Je lui ai également réitéré l’invitation en Turquie de notre président de la République et nous l’avons félicité pour son bébé », a-t-il dit.

Dans le cadre de sa visite en Angletterre, le chef de la diplomatie turque Cavusoglu s'est d’abord réuni avec le président du groupe de Turquie du Parlement britannique, Jeffrey Donaldson, puis avec son homologue, Dominic Raab.

Mevlut Cavusoglu a déclaré que lors des entretiens, ils ont traité de la lutte contre le Covid-19, de la coopération dans le domaine de la santé, des négociations concernant le libre-échange, des relations économiques et des domaines sur lesquelles pourraient se développer les relations post-Brexit.

Il a affirmé qu’ils ont également évalué les sujets concernant le tourisme, le tourisme de santé et la coopération dans le domaine de l’industrie de défense.

« D’autre part, nous avons discuté de la Libye, de la Syrie et des autres sujets régionaux. Nous avons eu l’occasion de traiter ensemble de la question de l’Otan », a-t-il ajouté.

Le ministre turc des Affaires étrangères Cavusoglu a souligné qu’il n’y avait pas de divergences de vues entre la Turquie et le Royaume Uni concernant une solution politique et l’unité et l’intégrité territoriale de la Libye.



SUR LE MEME SUJET