Ankara rejette les critiques de l'Egypte sur les opérations "Griffes-Tigre" et "Griffes-Aigle"

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a répondu à une question concernant la déclaration du ministère égyptien des Affaires étrangères émise le 3 juillet 2020 à propos des opérations Griffes-Tigre et Griffes-Aigle

1448724
Ankara rejette les critiques de l'Egypte sur les opérations "Griffes-Tigre" et "Griffes-Aigle"

 

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a répondu à une question concernant la déclaration du ministère égyptien des Affaires étrangères émise le 3 juillet 2020 à propos des opérations Griffes-Tigre et Griffes-Aigle de la Turquie dans le nord de l'Irak.

“Nous rejetons la déclaration du ministère égyptien des Affaires qui condamne les opérations « Griffes-Aigle » et « Griffes-Tigre » ciblant le PKK, qui terrorise nos citoyens et les Irakiens depuis ses refuges dans le nord de l'Irak depuis des décennies, et accuse notre pays d'être la source de l'instabilité régionale.

La dénonciation de nos opérations antiterroristes par ceux qui ont renversé un gouvernement élu et menacé d'intervenir en Libye pour soutenir un autre putschiste, Haftar, est tragicomique.

De telles déclarations irresponsables sont des tentatives qui servent aux terroristes du PKK, plutôt qu’au peuple frère irakien que nous avons toujours soutenu.

Il faut garder à l'esprit que l'organisation terroriste du PKK menace également la stabilité, la sécurité et l'intégrité territoriale de l'Irak.

La Turquie est engagée à soutenir le peuple irakien, dont les droits fondamentaux ont été usurpés par l'organisation terroriste du PKK et ses partisans, et à lutter contre le terrorisme avec détermination”, a-t-il répondu.



SUR LE MEME SUJET