Réaction d'Ankara au communiqué émis par les Etats-Unis sur le statut de Sainte-Sophie

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a fait une déclaration en réponse à une question concernant le communiqué de presse du Département d'Etat américain sur le statut de Sainte-Sophie

1447426
Réaction d'Ankara au communiqué émis par les Etats-Unis sur le statut de Sainte-Sophie

 

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a fait une déclaration en réponse à une question concernant le communiqué de presse du Département d'Etat américain sur le statut de Sainte-Sophie.

“Nous sommes étonnés par le communiqué de presse émis par le Département d'Etat américain sur le statut de Sainte-Sophie.

Notre gouvernement a pris des mesures révolutionnaires silencieuses pour protéger la liberté de religion et de croyance, qui est garantie par notre constitution et nos lois, pour tous nos citoyens sans aucune discrimination.

Dans ce contexte, nous protégeons méticuleusement tous les biens culturels que nous possédons sans aucune distinction, y compris Sainte-Sophie, dans le cadre de la tradition de tolérance qui découle de notre culture et de notre histoire.

Depuis sa conquête, la Turquie préserve minutieusement la valeur historique, culturelle et spirituelle de Sainte-Sophie.

A cette occasion, nous rappelons une fois de plus une réalité que nous devons constamment répéter. Sainte-Sophie est la propriété de la Turquie, comme tous nos biens culturels situés sur nos terres.

Toute forme de pouvoir de disposition concernant Sainte-Sophie est également une question concernant nos affaires intérieures dans le cadre des droits de souveraineté de la Turquie.

Bien entendu, chacun est libre d'exprimer ses propres opinions. Cependant, cela dépasse les bornes de parler à propos de nos droits de souveraineté en utilisant un langage « d'avertissement et d'imposition »”, a répondu le porte-parole.



SUR LE MEME SUJET