L'opération Griffes-Aigle (étude)

Une étude de Can ACUN, chercheur en politique extérieure à SETA.

1444056
L'opération Griffes-Aigle (étude)

La Turquie qui exécute d’une part des opérations militaires en Syrie et en Libye lutte d’autre part contre l’organisation terroriste PKK. Dans ce contexte, elle a lancé une opération aérienne et terrestre appelée « Griffes-Aigle » sur les monts qui longent la frontière turque dans le nord de l’Irak. Les commandos turcs ont pris le contrôle de plusieurs collines importantes. Suivant la nouvelle doctrine de sécurité qu’elle a adoptée récemment, la Turquie combat l’organisation terroriste pour l’éliminer dans les positions où elle implantée au-delà des frontières, notamment en Irak et en Syrie.


La Turquie qui combat depuis de longues années l’organisation terroriste et séparatiste PKK qui défend une idéologie marxiste/léniniste, a récemment changé sa stratégie militaire en adoptant une nouvelle doctrine de sécurité. Dans sa nouvelle stratégie, l’organisation est visée directement au cours des opérations transfrontalières, l’objectif étant de l’éliminer sans qu’elle ne s’approche des frontières. Le positionnement de l’organisation terroriste sur un vaste espace sur la ligne Irak-Syrie en profitant des chaos dans la région, a été déterminant dans cette stratégie. Dans ce contexte, la Turquie essaie d’empêcher que le PKK ne puisse assurer un contrôle de territoire et ne soit capable de perpétrer des attaques terroristes sur le sol turc.  

 

La Turquie qui a lancé des opérations militaires d’envergure en Syrie, dont « le Bouclier de l’Euphrate », « Le Rameau d’olivier » et « La Source de Paix », cible aussi directement l’organisation terroriste PKK en Irak. Ce processus qui a démarré par l’Opération de Détermination, a continué avec les opérations Griffes et finalement par l’opération Griffes-Aigle.

La Turquie cible les zones montagneuses où le groupe terroriste est positionné dans le nord de l’Irak et essaie de détruire son infrastructure logistique. En outre, en prenant le contrôle de collines importantes, la mobilité de l’organisation est empêchée sur la ligne Irak-Turquie et Irak-Syrie. L’organisation terroriste PKK est également encerclée sur le mont Qandil pour y être éliminée.

 

Bien évidemment, pendant que d’une part des opérations militaires compréhensives sont exécutées, de l’autre, les leaders de haut rang de l’organisation terroriste sont éliminés grâce aux renseignements efficaces, permettant de détruire la structure de commandement et de contrôle de l’organisation. Nous voyons également l’utilisation très efficace de drones armés développés par l’industrie de défense nationale turque. Ces équipements ont permis à la Turquie de pouvoir lutter beaucoup plus efficacement qu’auparavant contre l’organisation terroriste PKK.



SUR LE MEME SUJET